du 13 septembre au 26 octobre 2014 à la Maison de la tour Valaurie

Philippe Chitarrini, plasticien

exposition "Empreinte et mémoire, 2 regards sur la guerre de 14-18
« Memory land » installation permanente à Valaurie Photo

Exposition
Ouvrage
Installation permanente
Ateliers

Philippe ChitarriniPhilippe Chitarrini étudie depuis 2002 les traces laissées par l'homme dans son milieu, notamment en travaillant sur l'empreinte digitale, et abordant par là même les thématiques de l'identité, de la mémoire et de la perte. De son côté, le Cube décide de s'impliquer dans les événements culturels relatifs à la commémoration du centenaire de la guerre 14-18, en permettant à des artistes de créer et s'exprimer sur ce sujet mémoriel.
Philippe Chitarrini y répond en créant lors de sa résidence en 2012 la maquette d'une «colonne organique », colonne métallique laquée blanc, évidée au laser, représentation en 3D de l'empreinte digitale d'un soldat de la guerre 1914-1918. La mise en relation avec l'entreprise VMS (Valaurie Métal Soudure) lui permet de voir ériger cette colonne en vraie grandeur (hauteur 4 m) au début de l'été 2014 à Valaurie.
En 2013, dans la continuité de la résidence, la municipalité de Valaurie soumet à l'artiste un projet d'aménagement d'un parcours, reliant l'emplacement où allait être installée la "Colonne organique" à l'entrée du village, à la partie haute du village où se trouve le Cube. Philippe Chitarrini choisit alors de faire évoluer son projet de départ en ponctuant ce cheminement escarpé de deux autres sculptures. La mise en relation avec une deuxième entreprise, la marbrerie Sportiello à Chateauneuf/Rhône, permet leurs réalisations en marbre de carrare : « l'Hybride ADN » (marbre blanc dimension) et « le Monolithe noir » (marbre noir dimension). Les trois sculptures sont rassemblées dans une œuvre monumentale « Memory land », inaugurée le 19 septembre 2014, entrée grâce à un don par l'artiste dans le patrimoine artistique de Valaurie.
L'exposition "Empreinte et mémoire, 2 regards sur la guerre de 1914-1918" à la Maison de la Tour a contextualisé la création de résidence dans l'ensemble de la production de l'artiste et montré les maquettes des sculptures de « Memory land ».
L'ensemble en résidence est relaté dans un livre qui a ouvert la « collection du Cube » coéditée avec les Editions Marie Delarbre de Taulignan.
L'artiste a animé des ateliers autour de la mémoire avec des lycéens.

Pour en savoir plus sur Philippe Chitarrini
logo-twitter bande logos bas MdT 01 bande logos bas MdT 02 bande logos bas MdT 03 bande logos bas MdT 04 bande logos bas MdT 05 logo-facebook