du 2 au 30 décembre 2011

Jours de Fêtes

 

jours-de-fetes2 années d'artistes à la Maison de la Tour

Bénédicte Barnier - Françoise Bellière

Catherine Beraud-Dufour - Claire Bogino

Louis Capron - François Catrin

Pascal Ciret - Gérard Depralon

Brigitte Dykman - Olivier Hézard

Annabel Klein - Pascale Le Mouëllic

du 29 octobre au 20 novembre 2011

Valaurie inaugure sa résidence de création, le cube

L’artiste invitée Muriel Seauve graphiste et éditrice, propose une installation de panneaux d'extraits d'un de ses livres publiés, à travers les rues du haut village : “regards sur le paysage”.

En parallèle, la Maison de la tour propose une exposition, d'artistes travaillant sur le paysage : Marc Emeric, Ange Leccia, Juan Robert, Kitty Sabatier, Claire Soubrane, Bertrand Stofleth, Bernadette Tintaud, François Trezin, Paul Vergier.
Exposition accompagnée par la Conservation du patrimoine de la Drôme, par la galerie Terres d’écritures.

Samedi 19 novembre à 18h : conférence “le paysage : de l’esthétique au politique” par Pascal Bouvier, docteur en philosophie, enseignant à l’Université de Savoie.

logos-cube

Le Cube

lecube-1 lecube-2 lecube-3 lecube-4 lecube-5

Inauguration

inaugcube-1 inaugcube-2 inaugcube-3 inaugcube-4

Panneau de Muriel Seauve

panneau Muriel Seauve 1

Marc Emeric

Marc Emeric 1 Marc Emeric 2 Marc Emeric 3 Marc Emeric 4

Juan Robert

Juan Robert 1 Juan Robert 2 Juan Robert 3 Juan Robert 4

Kitty Sabatier

Kitty Sabatier 1 Kitty Sabatier 2      

Claire Soubrane

Claire Soubrane 1 Claire Soubrane 2 Claire Soubrane 3 Claire Soubrane 4

Bertrand Stofleth

Bertrand Stofleth 1 Bertrand Stofleth 2 Bertrand Stofleth 3 Bertrand Stofleth 4

Bernadette Tintaud

Bernadette Tintaud 1 Bernadette Tintaud 2 Bernadette Tintaud 3 Bernadette Tintaud 4

Paul Vergier

Paul Vergier 1 Paul Vergier 2 Paul Vergier 3 Paul Vergier 4

Du 9 septembre au 16 octobre 2011

Mireille Favergeon

Céramiste installée à Grignan travaille la porcelaine. Elle habille ses pièces de couvertes de fer telles que le céladon, le jaune ou le tenmoku.... En 2011, elle a été co-lauréate du prix Bettencourt pour le projet “l'usage des jours”. En 2009 et 2010, elle a exposé au festival du céladon de Gangjin en Corée.

Mireille-Favergeon 1 Mireille-Favergeon_2 Mireille-Favergeon_3 Mireille-Favergeon_4

Maureen Mc Cormick

Peintre anglaise vivant aux USA, après des études de publicité à New York (USA), a travaillé avec le peintre et sculpteur Grant Joslyn et avec Ann Scott McGee, professeur de dessin d'architecture à Harvard. Elle expose régulièrement aux Etats Unis, en France, en Irlande, en Suisse. Pour cette exposition, elle présente des œuvres sur papier uniquement, des dessins, des fusains...

Elle produit avec passion, elle dessine, croque, peint ses amis, ses paysages familiers, ses voyages : c'est sa vie. Jamais elle n'arrête, sa production est immense. Son lieu de vie est empli de ses toiles, de ses peintures, de ses dessins. Un choix représentant plusieurs années de travail ; travail fort, énergique, toujours en recherche.

Maureen-Mc-Cormick_1 Maureen-Mc-Cormick_2 Maureen-Mc-Cormick_3 Maureen-Mc-Cormick_4

Odile Touillier

Adolescente elle participe à l'atelier des Beaux Arts d'Arcueil où elle acquiert les bases académiques du dessin et de la peinture puis fréquente les cours du soir des Beaux Arts de Paris où elle approfondit ses connaissances. Son travail de peinture est essentiellement tourné vers la couleur ; elle oppose les variations colorées, sans retenues ni réserves ; son geste s'agrandit, ses pinceaux s'élargissent, elle entame un chemin de liberté.

Odile-Touillier_1 Odile-Touillier_2 Odile-Touillier_3 Odile-Touillier_4

Du mercredi au dimanche de 14h30 à 18h30

du 1er juillet au 28 août 2011

Bénédicte Barnier

benbarsite1

benbarsite2

benbarsite3

benbarsite4

Bénédicte Barnier est peintre et paysagiste. Elle a été formée à l'Ecole d'architecture des Beaux-Arts de Paris et à l'Ecole nationale supérieure du Paysage de Versailles. Elle s'inspire des paysages du Vercors où elle vit, où ciel et terre se confondent en des lignes subtiles. Le mouvement des corps exprime avec grâce la fugacité des poses, dans une gestuelle rapide caractéristique de son œuvre. L'instant vécu, l'instant présent, l'instant ressenti est le motif même de son travail. Cette approche instinctive du modèle lui permet d'en saisir puis d'en retranscrire librement le caractère.

Françoise Bellière

franbelsite1

franbelsite1

franbelsite3

franbelsite4

Françoise Bellière, artiste belge, a étudié le graphisme et a passé plusieurs années dans une académie de peinture à Bruxelles.

Baignée dès son jeune âge dans les milieux artistiques ; sa mère et son grand-père peignaient, elle côtoyait régulièrement des peintres et a donc abordé la peinture comme une évidence. Touchée par les œuvres de Nicolas de Staël et Arthur Groseman, imprégnée du plat pays et des cités maritimes, elle peint la nature. Elle fixe sur la toile des instants fugitifs, captés en TGV, en voiture ou à pied. Dans la Drôme elle peint une nature plus aride et plus austère qu'elle apprivoise avec émotion, sensibilité et nostalgie.

Marie M-P.

mariempsite1

mariempsite2

mariempsite3

mariempsite4

Marie M-P., sculpteur, a été formée aux Beaux Arts de Grenoble, puis à l'atelier du peintre Claude Blanc-Brude. Elle cherche la verticalité, l'étirement, l'élévation. Ces personnages longilignes, transparents, effilés sont la trace matérielle d'un travail sur le geste et sur l'intériorité. Elle invente des ombres, elle enlève la matière, elle élimine le superflu et garde l'essentiel, l'image profonde de l'âme. Elle travaille la gomme et le fil d'acier issus de résidus industriels, utilise cette matière solide et légère, indomptable et ajourée, la déchire et la torture et l'emmêle inlassablement, pour créer des corps en quête d'équilibre, des êtres fins et nobles, des personnages en mouvement, silhouettes épurées en pleine échappée. ◊

Elodie Sabardeil

elosabasite1

elosabasite2

elosabasite3

elosabasite4

Diplômée des Beaux-Arts de Montpellier en 2009, elle a travaillé sur différentes thématiques telles que la mythologie, le rituel, le traditionnel.

En 2008, un voyage au Mexique lui a permis, de rencontrer les Nahuas dans la Sierra de Puebla, qui pratiquent encore le tissage et la broderie traditionnelle, et d'être initiée à ces travaux. De cette expérience, mêlant sa pratique de la couture avec son travail de dessinatrice, elle a élaboré des pièces qu'elle nomme Broderies. Les formes qui apparaissent sont essentiellement des corps. Le textile, qui devient un élément majeur, a pour aura d'être en lien étroit avec le corps et la mémoire de l'Homme évoquant le rapport à l'autre, à sa propre solitude et à l'invisible.

du 20 mai au 19 juin 2011

Pascale Le Mouellic, plasticienne

Pascale Le Mouellic peint, sculpte, compose un monde simple et ludique peuplé de personnages masqués, colorés, danseurs, acrobates. Son travail est empli de naïveté et de sensibilité.

Pascale-Lemouellic-1Pascale-Lemouellic-2Pascale-Lemouellic-3

Louis Capron, céramiste

Louis Capron, jeune artiste, né dans une famille de céramistes de Vallauris, s'essaie à la terre enfumée avec des figures à la Niki de St Phalle, femmes alanguies, gorgones fantasques, vénus extravagantes.

Louis-Capron-1Louis-Capron-2Louis-Capron-3

Jean Denis Robert, photographe

Jean Denis Robert a travaillé pour la publicité, le théâtre, le cinéma. Il a été acteur pour Claude Sautet, assistant de Jacques Doillon, a travaillé et collaboré avec de grands réalisateurs de cinéma. En 2000, il reprend ce qu'il appelle "la liberté du photographe", et replonge son œil dans le carré d'un Hasselblad.

Il met en scène des objets, des verres, des fruits, des jouets, des outils, crée des portraits aussi faux que nature, comme Arcimboldo. Il met en scène un autre monde, misérable, drolatique, effrayant, lumineux.

Jean-Denis-Robert-1Jean-Denis-Robert-2Jean-Denis-Robert-3

Du 25 mars au 8 mai 2011

Françoise Lescaut, plasticienne

Françoise Lescaut continue son parcours singulier ; dans son univers ludique et chamboulé, elle fait l’éloge de la “récup”, métamorphose de l’objet trouvé, altéré, transformation espiègle, et nous livre des œuvres qui racontent des petites histoires qui, par la magie d’assemblages improbables, nous renvoient à un univers de mystère, d’humour, d’angoisse et de tendresse.

Francoise-Lescaut-1Francoise-Lescaut-2Francoise-Lescaut-3

Philippe Chastenet, vannier

Philippe Chastenet est le vannier de Chantemerle les Grignan, il travaille l’osier avec une dextérité remarquée. Artisan passionné par cette activité ancestrale, il nous propose un travail de création, des œuvres originales sculptées, issues d’un imaginaire plaisant et mutin. Là aussi des objets improbables, qui ne sont plus utilitaires mais qui témoignent de son univers singulier.

Philippe-Chastenet-1Philippe-Chastenet-2Philippe-Chastenet-3

du 26 novembre au 19 décembre 2010

Brigitte Dykman, peintures

Brigitte propose un travail de peinture qu'elle a effectué sur les carrières autrefois exploitées de St-Restitut, dans la Drôme. Elle en a parcouru les galeries à la recherche de la lumière, apprivoisant les volumes, les pierres taillées, travaillant les arêtes avec énergie et lissant les surfaces planes par des couches successives de peinture qui apportent la douceur de la matière.

Brigitte-Dykman_1Brigitte-Dykman_2Brigitte-Dykman_3Brigitte-Dykman_4

Annabel Klein, dessins

«Un jour d'octobre 2009, je marchais au milieu d'une forêt de pins. Marcher comme çà, sur un chemin plus ou moins de randonnée avec plus ou moins d'arbres autour, je l'avais déjà fait des centaines de fois dans ma vie. Pourtant, ce jour-là particulièrement, en regardant tous ces grands troncs s'élever ensemble les uns devant et derrière les autres, j'ai trouvé cela graphiquement magnifique. Penser à l'immuabilité ancestrale des arbres, approcher leur mythologie, sentir leur énergie et leur connaissance du monde n'ont fait que renforcer le plaisir de les dessiner. Ils m'ont rappelé la tendresse et la profondeur du fusain, la liberté absolue du dessin.»

Annabel-Klein_1Annabel-Klein_2Annabel-Klein_3Annabel-Klein_4

Jean-Guy Paquet, gravures

Architecte de formation, il est graveur et peintre aussi. Il a travaillé avec Brigitte Dykman sur les carrières de St-Restitut à travers la gravure. Privilégiant la forme à la couleur, il accroche la lumière par des blancs puissants contrastants avec des noirs profonds, sensible aux cassures, aux lignes des arêtes laissées dans la pierre taillée.

Jean-Guy-Paquet_1Jean-Guy-Paquet_2Jean-Guy-Paquet_3

Rodolphe Proverbio, dessins

« Souvent je pense que la pointe de mon crayon est une goutte d'eau qui cherche son chemin vers la mer ou une petite dose d'énergie qui ricoche d'un potentiel à l'autre. Dans ce cheminement modeste, hésitant et sensible, chaque millimètre est une aventure qui peut mener à tous les possibles et les formes naissent de cette (in)conscience et je les laisse dans cet état embryonnaire, essentiel, potentiel.

Rodolphe-Proverbio_1Rodolphe-Proverbio_2Rodolphe-Proverbio_3Rodolphe-Proverbio_4

Du 10 septembre au 3 octobre 2010

Marie-Noëlle Gonthier, peintre

“Oros”, "Orama", “Elégies”, “Elémentaux”, autant de séries, autant de pistes tracées entre terre et ciel, proche et lointain, ombre et lumière, visible et invisible, pour tenter de rendre compte de l'épaisseur du monde et l'énigme de l'être.

mgonthiersite1  mgonthier3  mgonthier2  mgonthiersite5

Marie-Laure Lévitan, céramiste

Son travail a longtemps entretenu une relation assez frontale avec la terre et le feu donnant des œuvres rudes et sombres, d'aspect "primitif ". Depuis quelques années, ses œuvres se sont éclairées de couleurs plus lumineuses que la terre polie révèle et que l'enfumage du "raku" patine, leur donnant une grâce nouvelle. Marie-Laure Lévitan expose en France et participe aux manifestations artistiques les plus reconnues. Elle vit et travaille en Rhône-Alpes.

mlevitansite1   mlevitansite3   mlevitansite4   mlevitansite5

Nicolas Gasco, photographe

Il travaille sur des bateaux de pêche dans les mythiques quarantièmes rugissants et cinquantièmes hurlants autour des archipels de Kerguelen et Crozet c’est à dire dans ces territoires qui font partie des Terres Australes et de l’Antarctique.
Ses photographies nous renvoient à notre imaginaire. Il fige le mouvement, pose le trait, estompe la narration, suggère la courbe, l’œil doit s’adapter, l’impression est à laisser voir.

ngascosite1   ngascosite2     ngascosite3

ngascosite4 

Du 29 octobre au 21 novembre 2010

Catherine Béraud-Dufour, peintre

Catherine Beraud Dufour 1 Catherine Beraud Dufour 2

Les toiles qu'elle présente montrent sa passion pour les camions. Ces véhicules imposants que nous croisons chaque jour sont le thème de son inspiration et par sa peinture et sa touche très personnelle, elle nous les présente d'une manière très allégorique et troublante.

Olivier Hézard, photographe

Olivier Hezard 1 Olivier Hezard 2

Passionné par les carcasses de voitures qu'il découvre au gré de ses ballades à pied ou en VTT, il montre à travers des photos sobres, nombreuses en noir et blanc, des véhicules abandonnés n'importe où, envahis par les herbes sauvages, écaillés, rouillés, témoins d'une période révolue, vieilles voitures, souvenirs de nos aînés, mélancolie d'un temps passé.

Béatrice Pécout, sculpteur

Beatrice Pecout 1Beatrice Pecout 2Beatrice Pecout 3

Ses sculptures fabriquées dans des matériaux tels que le grillage, le plâtre mais aussi le bronze sont des êtres questionnant la transparence, la lascivité, silhouettes épurées, personnages alanguis, personnages en envol, personnages au repos. Travail de douceur et de poésie.

Du 2 juillet au 29 août 2010

Claire Bogino, céramiste

claire-bogino3 claire-bogino6 claire-bogino2

Précurseur d’une certaine forme de terre vernissée, très présente sur la scène artistique de la céramique dans les années 80 et 90, Claire Bogino nous livre les dernières fournées cuites dans son atelier de Grignan.
Une œuvre apaisée, mûrie, épurée de sa tendance baroque initiale, plus proche de la peinture, avec une exigence croissante du graphisme - jusqu’à parfois atténuer la couleur pour se concentrer sur le noir et blanc - et de la forme, pour faire bouger chaque pièce comme un corps dansant.

 

François Catrin, peintre

francois-catrin1 francois-catrin3 francois-catrin4

"Peut-être que mon travail est un travail sur la mémoire, sur le souvenir, sur la disparition des événements dans la pensée, sur la manière singulière dont ils se rappellent à la conscience, avec des fulgurances, des hasards, des approximations, des mélanges, des associations ; sur la façon dont les souvenirs se reconstruisent à partir de ce qui est dit, de ce qui est raconté. Peut être aussi que mon travail est tout autre chose que j’ignore, que je ne peux pas voir ou que je ne veux pas connaître".

Dominique Jouve, peintre

dom-jouve1  dom-jouve3  dom-jouve5 dom-jouve6

Mène en parallèle, travail de restauratrice d’œuvres d’art et travail de création avec parfois des pauses, des silences et des soupirs. Aime prendre au vol des instantanés lors de promenades nocturnes, de ballades au bord de l’eau, de trajets en automobile... Elle se raconte des petites histoires sans histoire, et goûte ces moments précieux comme des friandises.

Laurent Morteau, photographe

laurent-morteau1 laurent-morteau4 laurent-morteau2

Par leur cadrage et leur point de vue, les photographies de Laurent Morteau livrent un récit personnel et original des musées et expositions qu’il a visités. Ces lieux célèbres deviennent des espaces anonymes et désertés, familiers et intimes. Laurent Morteau paraît s’effacer derrière ses compositions, sublimes et simples, universelles et intimes, qui engagent un dialogue avec le spectateur libre alors de toutes méditations. Il nous invite également à partager ses propres visites et réflexions par la couleur économe et l’espace aérien, la lumière filtrée et l’ombre généreuse de ses photographies.

 

Ouvert tous les jours de 15h à 19h - sauf mardi et mercredi - et sur rendez-vous

Du 14 mai au 27 juin 2010

Pascal Ciret, peintures, haïku

Pascal-Ciret1Pascal-Ciret2Pascal-Ciret3Pascal-Ciret4

Décline l'art du peu. Dans la peinture une palette limitée, un seul pigment, la terre de Cassel sur  contreplaqué allié à la colle à bois à peine rehaussée d'acrylique blanc pour des paysages sensibles.
Avec le haïku, toujours le peu, par essence, retenir l'instant fugace avec 17 syllabes en 3 vers.
Au crépuscule
et en toute éternité
la pivoine rouge.

Pascale Masera, céramiques

Pascale-Masera1Pascale-Masera2Pascale-Masera3Pascale-Masera4

La pureté du blanc, la finesse et la translucidité ont amené Pascale Masera à faire de la porcelaine «sa» matière. La recherche de l'épure et de l'essentiel est devenue son guide. Cette terre fine est étirée sur le tour jusqu'à trouver la juste ouverture de la forme qui donnera à la lumière toute sa puissance. La douceur merveilleuse de la porcelaine lui a permis d'explorer cette quête de la transparence.

C'est en laissant glisser ses doigts sur la douceur de la porcelaine, qu'elle va donner vie à des sculptures qui nous rappellent les formes naturelles et si complexes de la graine ou du coquillage.
Ici il n'y a plus d'outils, que l'expression d'un mouvement, d'une empreinte de la vie, dans une matière sans accroche.

Gérard Parent, peintures, dessins

gerard-parent1Gerard-Parent2Gerard-Parent3

Travaux d'encre et de pigments réalisés sur papier puis marouflés sur bois.
Promenade dans les sous-bois et plus aventureusement dans les buissons et les broussailles, dans le tiers paysage, comme le nomme Gilles Clément (jardinier paysagiste et écrivain), là où se côtoient les entrelacs, les brouillons et les trous des passages d'animaux.

Du 3 au 25 avril 2010

Gérard Depralon "Fruits de routes"

Reportages dessinés en Drôme provençale

Depralon à la Maison de la TourLe travail de dessin de Gérard Depralon est un travail intitulé «Fruits de routes – reportages dessinés en Drôme provençale». De la promenade instinctive de l’artiste à travers 29 villages de notre région est née une production de dessins tout à fait intéressants.

Dessinant à la mine de plomb, jouant d’une mise en couleur surprenante, il s’arrête sur les détails d’architecture des maisons, des monuments de nos territoires, des points de vue originaux sur les activités agricoles, industrielles, touristiques locales, échappant au pittoresque, restant au plus près d’une probable réalité, notre lieu de vie, nos chemins, nos routes, nos jardins, notre patrimoine.

 

Juillet - août 2009

Florence GOSSET, peintures
Hélène HOUGET,
créations textiles
Myriam PAOLI
, sculpteur fil de fer
Nathalie DEWILDE
, peintures et céramiques

 

Vendredi 22 mai au dimanche 28 juin 2009

Maureen Mac CORMICK, peintre

Véronique VIALA-SEU, céramiste

Shaun DAY, peintre

Christina JAMES NIELSEN, sculpture fil d'acier

 

 

10 avril au 17 mai 2009

Florence Grenot, peintre

Ute Michel, peintre

Mélanie Cornu, le verre et la lumière

Alain Chambaretaud, plasticien photos

 

Février - avril 2009

Ena Lindenbaur, peintre

Ena Lindenbaur est originaire d’Allemagne, étudie le graphisme et la peinture à Stuttgart.
Le graphisme et le dessin dans la peinture, la figuration et l’abstraction. «Une démarche où je ne veux pas décider, mais rester dans la possibilité dessin/peinture, figuration/abstraction.»
Ena expose dans différents pays d’Europe. «J’aime travailler avec d’autres artistes, venant du théâtre, de la danse, de l’écriture de la sculpture et la céramique pour la 1ère fois.»
Dans le travail ensemble, c’est toujours se poser la question d’aller vers une rencontre à partir d’affinités, d’exigences et d’ouverture. Cette exposition est une 1ère confrontation de nos œuvres et la suite se fera dans nos ateliers dans la Drôme.

Ingrid Jolivel

Ingrid Jolivel est d’origine franco-danoise, de formation céramique et sculpture au Danemark, en Angleterre et en France. Une démarche où le geste pousse la matière aux limites de ses possibles, cherche la brisure, l’éclatement de la forme, met en mouvement les terres entre elles. (grès-porcelaine). Son travail est la trace d’un corps à corps, une danse avec la matière. Elle a exposé au Danemark et en France.

 

 

logo-twitterbande logos bas MdT 2017 logo-facebook