A.I.L.O

A.I.L.O

  • 2017 - 2018 A.I.L.O

    Résidence de 2017 - 2018

    A.I.L.O

    Après l’exposition « Light is more », titre clin d’œil au fameux « Less is more » de Ludwig Mies Van Der Rohe. La résidence, comme un prolongement des travaux précédemment réalisés, permet une recherche au cœur de notre perception, une quête d’essentiel et de pureté dans les lignes, tout en allant vers le monumental. Cela permettra au spectateur d’être au cœur d’une expérience sensorielle. Entre techniques numériques, volumes et jeux d’optique. Travail de construction, recherche sur les contrastes, l’opacité, la profondeur, l’infini, la perte de repère, le pouvoir d’un miroir, d’une source lumineuse, d’un son. Tout est histoire de sens, chercher à créer un Tout.

    Pour en savoir plus sur A.I.L.O
  • 2017 A.I.L.O - du 9 juin au 9 juillet

    Prolongation jusqu'au 14 juillet

    Du 9 juin au 14 juillet 2017

    A.I.L.O

    Light is more

    Exposition d’entrée en résidence

    A I L O affiche 2A.I.L.O, entité artistique née en 2014, est dédiée à une recherche d’interaction, de dialogue entre différents éléments. Qu’il soit humain ou matériel. Palpable ou impalpable.
    La lumière : En la faisant entrer en interaction avec des volumes, elle devient à son tour comme sculptée. Recherche sur les contrastes en passant d’ambiances très lumineuses à une obscurité construite. Sa capacité à envahir un espace permet au spectateur d’entrer dans un univers. Il fait partie d’un tout.
    Surfaces réfléchissantes et jeux d’optique : Les jeux d’optique avec des miroirs par exemple sont là pour questionner nos certitudes, notre perception des choses. Jusqu’à venir perturber notre stabilité. Le spectateur devient acteur face aux surfaces réfléchissantes. Par son mouvement ou son reflet il modifie l’œuvre et se retrouve inclus.
    Le mouvement : Avec le mouvement il s’agit surtout de circulation. Rien ne doit être figé. Les technologies numériques permettent une grande liberté. Le vidéo mapping, de petits moteurs guidés par de l’électronique, tout cela anime… Donne vie aux sculptures. La sensation d’immersion, vient ensuite. Les rythmes lents sont là pour nous amener doucement dans une autre temporalité.
    Expérience sensorielle et visuelle, le spectateur est invité à ressentir plus qu’à regarder.
    Dialogue des technologies, entre procédés numériques et/ou analogiques. Tout part de la ligne...
    Lignes épurées pour se concentrer sur l’essence des Oeuvres.

    Vernissage le vendredi 9 juin à 18h30. Du 9 juin au 9 juillet 2017, du mercredi au dimanche de 14h30 à 18h30.
  • A.I.L.O

    Date

    2017 - 2018

    Nom et spécialité des artistes

    A.I.L.O, se prononce "Hello" Atelier d’Immersion Lumineuse et Obscure

    Anna-Eva Berge, artiste plasticienne. Créatrice de l’entité A.I.L.O.
    Artiste plasticienne autodidacte depuis plus de dix ans, c’est suite à des projets en extérieurs en utilisant des miroirs qu’elle se rend compte de l’impact du soleil sur ses œuvres. Fascinée par ces interactions, elle décide de se consacrer à ce travail pour des projets en intérieurs, ce qui lui permet de contrôler la lumière de façon très précise et en extérieur en dialoguant avec le soleil.

    Fabrice Leroux, artiste multi-médium.
    Il offre à l’entité son savoir les technologies numériques et réalise les créations sonores. Une première vie en tant que comédien, et co-créateur du théâtre la Manufacture des Abbesses à Paris entre 1996 et 2009 Fabrice a depuis multiplié les expériences, les matériaux, les formations en autodidacte pour développer son univers riche et sensible. A.I.L.O pour lui est un moyen d’explorer toujours plus sur les nouvelles technologies tout en apportant sa sensibilité sur les recherches d’immersion sonores. www.fabriceleroux.com

    A.i.l.o, expérience artistique née en 2014, est en quête constante d’interactions entre différents éléments. Un dialogue entre l’humain et le matériel. Le palpable et l’impalpable.
    La lumière
    Entrant en jeu  avec des volumes, elle devient sculpture. Passant d’ambiances très lumineuses à une obscurité construite, elle offre toute une gamme de contrastes. Sa capacité à envahir l’espace, permet au spectateur d’entrer dans un autre univers. Il fait partie d’un Tout.
    Surfaces réfléchissantes et jeux d’optique
    Les jeux d’optique, avec des miroirs par exemple, sont là pour questionner nos certitudes, notre perception des éléments. Jusqu’à venir perturber notre stabilité. Le spectateur devient acteur face aux surfaces réfléchissantes. Par son mouvement ou son reflet, il modifie l’œuvre et se retrouve acteur d’un réel réinventé.
    Le mouvement
    C’est un mouvement perpétuel. Rien n’est figé. Les technologies numériques permettent une grande liberté. Le video-mapping, petits moteurs guidés par de l’électronique, donne vie aux sculptures. La sensation d’immersion vient ensuite. Les rythmes lents sont là pour  amener doucement dans une autre temporalité.
    C’est une expérience sensorielle et visuelle qui invite le spectateur à ressentir plus qu’à regarder. Un dialogue des technologies, entre  procédés numériques et analogiques.
    Tout part de la ligne.
    Des lignes épurées pour se concentrer sur l’essence des Œuvres.

    Photos d'œuvres

    AILO Composer

    "Composer" 2017 - 640cm x 140cm x 40cm. Miroirs - Residence/Exposition collective Lignes de Vie, Fevrier/Mars. Chapelle Sainte-Anne. Arles (13)

     

    AILO Light Motion

    "Light Motion" 2016 - Installation, dimensions variables. Miroirs, vidéo mapping - Exposition, Light is more, Maison de la Tour, Valaurie (26)

     

    AILO light vibration

    "Light Vibration" 2016 - 86cm x 86cm x 12cm. Acier, vidéo mapping, vibrations sonore - Exposition, Light is more, Maison de la Tour, Valaurie (26)

     

    On peut voir la vidéo : https://vimeo.com/227441717 (Light is more) -

    et voir d'autres réalisations ici : www.ailo-art.com

    Le projet

    Immersion Optique
    Entre techniques numériques, volumes et jeux d’optique, recherche immersive et sensorielle
    Mots clés de la résidence :
    Numérique, analogique, lumière, sculpture, miroir, réflexion, jeux d’optiques, mouvement, expérience, immersion.

    Intention

    Sur les créations réalisées jusqu’à maintenant, c’est par le pouvoir de la lumière à envahir un espace que le spectateur se retrouvait inclus. Grâce à cette résidence et aux partenaires liés à la Maison de la Tour nous pourrons aller plus loin dans cette démarche en élaborant un projet monumental, permettant au spectateur d’être un cœur d’une expérience immersive, visuelle et sensorielle. Nous travaillons sur une structure qui serait en métal de l’extérieur et en miroir à l’intérieur. Contraste sur les matières, leur pouvoir de réflexion et d’absorption permettant une vision qui viendrait repousser nos limites visuelles.
     
    AILO immersion optique web

    La 1ère phase de résidence – juillet/Août 2017

    Conceptions des maquettes de la sculpture. Choix des matériaux et dimensions taille réelle sont en train de se finaliser. A l’automne 2017 nous rencontrerons les partenaires pour leur présenter le projet.
     
    Biographie

    Née en 1981, artiste plasticienne depuis dix ans, après une carrière  de comédienne (1993-2004). Autodidacte, j’ai approfondi certaines techniques lors de différentes formations :

    • Travail d’enduit traditionnel Tadelakt. (2006 Marrakech, Maroc)
    • Mosaïque de marbre (2007, Ravenne, Italie)
    • Modelage, sculpture plâtre, béton cellulaire (Atelier de Paris 2008)
    • Résines et matériaux composites (Port de Bouc, 2009)

    J’ai commencé en voulant dès le départ créer pour l’espace urbain. C’est avec différentes mairies dans le sud de la France que je réalise mes premières œuvres urbaines entre 2012 et 2015, L’impact du soleil sur mon travail pour des projets en extérieur a été un déclencheur. Aujourd’hui, je me rends compte que peu importent  les  techniques que j’ai utilisées  jusqu’ici, il n’a toujours été question que d’une chose : la lumière.

    C’est là qu’est née A.I.L.O, entité artistique.  (Se prononce « Hello ») :
    Atelier d’Immersion Lumineuse et Obscure
    Bonjour !
    Le premier mot pour initier la rencontre.
    J’aime ce jeu de mot avec « bonjour », C’est comme si je voulais ramener mon travail à un acte très simple mais à la fois essentiel, Comme le simple fait de dire bonjour à la personne en face de nous.
    Ceci montre aussi que le spectateur à une part importante dans mon travail. C’est un dialogue ente le spectateur et l’œuvre qui est proposé. Ensuite selon l'oeuvre à réaliser et les techniques necessaire je fais appel à différentes personnes pour concrésiter le projet. Le collectif entre en jeu!

    A.I.L.O en quelques dates :

    2017

    15, 16, 17 Décembre
    Supervues, Hôtel Burrhus, représenté par la Maison de la Tour. Vaison la Romaine.

    Du 14 au 19 Novembre
    Mac Paris, Exposition collective, Bastille Design Center. Paris 11ème

    Du 14 Octobre au 9 Novembre
    « Light is more », Château de Tarascon, Ville d’Arles pour Octobre Numérique.

    Du 6 Juin au 14 Juillet
    « Light is more » exposition d’entrée en résidence. Maison de la Tour – Le Cube. Valaurie (26)

    Du 26 Juin au 2 Juillet
    Résidence collective, Echangeur 22, Saint Laurent des arbres (30)

    9 juin / 9 Juillet
    Exposition personnelle. Maison de la Tour / Le Cube, Vallaurie (26)

    Avril/Novembre
    « Light Construction », Cheminement de Sculpture, Chapelle Saint-Côme. Gigondas (84)

    Du 6 février au 4 mars
    Résidence collective «Lignes de Vie». Soutien ville d’Arles. Chapelle Sainte-Anne, Arles (13). 

    Du 25 Février au 5 Mars
    Exposition collective, Thèm’Art #5 Frontières, Complexe Gérard Philippe. La Garde (83)

    Du 6 février au 4 mars
    Exposition collective «Lignes de Vie». Soutien ville d’Arles. Chapelle Sainte-Anne, Arles (13).

    Du 27 Janvier au 3 Février
    Prix Icart / Artistik Rezo : Prix jeune création pour l’art contemporain, Centre Artasia, Paris (75)

    2016

    Du 2 au 31 Octobre
    Exposition collective, «Light Cube» Parcours de l’art, église des Célestins, Avignon. (84)

    Septembre
    Résidence artistique, Ville d’Arles / Ateliers fourwinds. Aureille (13)

logo-twitterbande logos bas MdT 2017 logo-facebook