Elise Vigneron

Elise Vigneron

  • 2022 - Elise Vigneron

    du 24 au 30 janvier 2022

    Elise Vigneron, marionnettiste

    CDDV 150  Résidence en partenariat avec le Centre Dramatique des Villages du Haut Vaucluse

    Elise Vigneron, formée aux arts plastiques, au théâtre et au cirque, diplômée de l’école nationale supérieure des arts de la marionnette, est venue en résidence au Cube, en partenariat avec le Centre dramatique des villages du Haut Vaucluse pendant toute la dernière semaine de Janvier.

    En savoir plus sur l'artiste ici

    Elle travaille sur un texte de Virginia Wolfe « Les Vagues ». La première étape, objet de cette résidence à Valaurie, est le travail sur le texte qu'il faut réduire, réduire, sans en altérer ni la beauté ni le sens !

    S’ensuivra une deuxième étape, à Aix en Provence, pour la partie technique. Le choix a été fait d’utiliser des marionnettes de glace, qui au fil du spectacle, se transformeront en eau, en vagues. La marionnette sera lourde et tout un tas de mécanismes, contrepoids notamment, sont à prévoir pour aider les marionnettistes dans leurs déplacements et manipulations.

    La troisième étape consistera à travailler sur la mise en scène pour une présentation de la création au Théâtre des Bernardines à Marseille en Octobre 2023. Marionnettes de glace et marionnettistes à vue : l’un étant le double de l’autre, pouvant se (con)fondre.

    En savoir plus sur ce projet "les vagues" ici

    Cette première résidence à Valaurie, Elise a souhaité la clôturer en proposant un atelier de découverte de la marionnette, en particulier la marionnette japonaise Bunraku. De grande taille, elle est manipulée à vue par trois marionnettistes à vue.

    En savoir plus sur l'atelier ici

     

     

  • 2022 - Elise Vigneron

    dimanche 30 janvier à La Salle

    initiation à la manipulation de la marionnette japonaise Bunraku

    Cet atelier a été proposé par Elise Vigneron, en clôture de sa résidence d'une semaine à Valaurie pour la création de son spectacle "Les Vagues" d'après Virginia Wolfe.

    8 enfants accompagnés d’un ou deux parents se sont inscrits et on participé activement et avec enthousiasme à cet atelier de 3h.

    La première partie, considérée comme de l’échauffement, a consisté à travailler des gestes tels que l’envoi de ballons fictifs, ressentir sa verticalité, son ancrage dans le sol en faisant rouler sous son pied un bâton de bois.

    Atelier marionnette échauffement

    Après cette première étape, chaque groupe a travaillé à la création d’une marionnette “extraordinaire”, quelque peu fantastique avec son propre corps et quelques accessoires.
    Chacun a présenté à tour de rôle sa création, les autres se constituant en public, en regards extérieurs, ont pu commenter et suggérer quelques modifications dans le costume ou les gestes.

     

    Atelier marionnette création

    Après une pause de 15 mn, la deuxième partie s’est concentrée sur la compréhension de comment un corps marche, dans tous les sens du terme, la mobilité de la tête, des articulations, etc… A la suite de cela, des groupes de 4 personnes se sont formés : l’un jouant la marionnette, les 3 autres les manipulateurs, un pour la tête, un autre pour les bras et le dernier pour les jambes. Face à eux, un modèle vivant (un participant) qui doit se coucher puis se lever ou danser… les autres devant copier et recréer les mouvements afin de “donner vie“ à leur marionnette.

    marionnette Bunraku

    Et pour finir, chacun a pu manipuler la vraie marionnette Bunraku grâce aux apprentissages précédents.

    cliquer sur le carré noir avec flèches blanches pour passer en plein écran

    La presse en a parlé