La Comédie de Valence

La Comédie de Valence

  • "Femme verticale", 21 janvier 2014

    Mercredi 29 janvier 2014 à 20 h - salle des fêtes de Valaurie

    Femme Verticale

    par la Comédie Itinérante de Valence

    femme-verticale-article La parole des femmes ne s'arrête pas à la frontière des genres

    Depuis deux saisons, Juliette vit avec Éric Massé qui la promène à travers le monde sur ses talons aiguilles. Dans une savante alchimie d'engagement littéraire, de réalisme et d'humour, il s'empare d'écrits de femmes célèbres ou prend l'apparence d'héroïnes de fiction pour offrir, sur un plateau transformé en place publique, une parole parfois crue, souvent poétique, toujours intime. Au coeur d'un triptyque d'écrans où sont projetées images d'actualité et d'archives. Son identité s'affirme au gré de ces usurpations, de ces incarnations éphémères. Et les spectateurs, interpellés, troublés, deviennent les complices ou les partenaires de l'acteur.D'après des textes de Nelly Arcan, Élisabeth Badinter, Simone de Beauvoir, Geneviève Brisac, Andrée Chedid, Virginie Despentes, Nancy Huston, Catherine Millet, Anaïs Nin, Simone Veil, Virginia Woolf.
    Conception et Jeu Éric Massé / Vidéo Fabienne Gras / Costumes Dominique Fournier / Musique Julie Binot / Coproduction La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche , Scène nationale 61 - Alençon, Compagnie des Lumas.

    Réservation 04 75 96 01 29 Maison de la Tour
    www.comediedevalence.com
  • Au milieu du désordre, 1er avril 2011

    Vendredi 1er avril 2011 à 20 h, Salle des Fêtes de Valaurie

    Théâtre “Au milieu du désordre”

    Démonstration sur le tas, la spire, la chute et l’air, Pierre Meunier

    AU-MILIEU-DU-DESORDRE
    © Alain Julien

    Sous le regard de Pierre Meunier, un simple tas de cailloux prend littéralement vie et devient un objet de méditation. Avec la frénésie du chercheur d'or et la candeur du Petit Poucet, il s'aventure sur les chemins escarpés de l'imaginaire, en quête de la pierre philosophale. Avec l'endurance du cantonnier, il polit son texte, pèse ses mots, arpente le silence. Il creuse son sujet, empile les idées, façonne les métaphores. Cet explorateur de l'âme est un dynamiteur de préjugés : il nous apprend à regarder autrement des objets qu'on pensait anodins. Et comme il est aussi poète, aventurier, bonimenteur, clown et conférencier funambule, il fait de ce solo loufoque et haletant une rêverie vertigineuse sur la condition de l'homme. Oui, les pierres ont une vie. Qui fait beaucoup penser à la nôtre...
    Durée 1h20

    Salle des Fêtes de Valaurie
    Réservation au 04 75 96 01 29
    Tarif : 12 €, Adhérents : 10 €, Scolaires, étudiants, demandeurs d'emploi : 7 €

     

    La comédie de ValenceMairie de Valaurie

  • Et tâchons d’épuiser la mort dans un baiser, 29-11-16

    logo-Comedie-itinerante

    Théâtre musical, mardi 29 novembre 2016 à 20 h

    Et tâchons d’épuiser la mort dans un baiser

    En partenariat avec la Comédie de Valence – Centre Dramatique National Drôme-Ardèche

    Tachons-epuiser-mortLes lettres de Claude Debussy révèlent son étonnante fascination pour les nouvelles fantastiques d’Edgar Allan Poe. La Chute de la maison Usher fait ainsi naître un étrange phénomène d’identification entre le compositeur et le personnage de Roderick Usher. Debussy entreprend alors l’écriture d’un opéra fondé sur le conte de Poe…

    Marc Lainé est un familier de La Comédie où il a mis en scène son premier spectacle, « la Nuit électrique », et signé la scénographie de plusieurs créations de Richard Brunel. Il a imaginé pour le Festival d’Aix-en-Provence, ce spectacle musical avec un pianiste, deux chanteurs et un acteur mêlant extraits de lettres, mélodies et fragments de l’opéra inachevé de Debussy.

    Avec : Clémentine Bourgoin (soprano), Laurent Deleuil (baryton), Thomas Jubert (comédien), Nicolas Royez (piano).

    Mardi 29 novembre 2016 à 20h – salle des fêtes – 26230 Valaurie – tout public, à partir de 13 ans
 / Tarif plein 13 euros / réduit 10 euros – sur réservation au 04 75 96 01 29 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • La bête à deux dos, 5 janvier 2011

    Mercredi 5 janvier 2011 à 20 h, Salle des Fêtes de Valaurie

    La bête à deux dos ou le coaching amoureux

    de Yannick Jaulin avec Angélique Clairand, Compagnie des Lumas

    LA-BETE-A-DEUX-DOS
    © Jean-Louis Fernandez

    Les spectateurs sont invités à la découverte ludique de la bête qui sommeille en eux : une démonstration érudite et hilarante sur les mœurs amoureuses des hommes, étayée par de nombreuses comparaisons animales. On lit du Guillaume de Machaut ou du Louise Labé, on expérimente des techniques de séduction en direct... Du haut de sa chaise ou sur le plateau même, l'infernale Angélique organise tout ce petit monde, le remue, le bouscule... Venez avec vos amis, ils ne vous en voudront pas !

    Réservation au 04 75 96 01 29
    Adultes : 12 € - Adhérents : 10 € - Scolaires, étudiants, demandeurs d'emploi : 7 €

    la-comedie-de-valencelogo-valaurie

  • La curiosité des Anges - 23-01-15

    Vendredi 23 janvier 2015 à 20h - salle des fêtes de Valaurie
    en partenariat avec la Comédie Itinérante de Valence

    La curiosité des Anges

    Un conte philosophique pour deux poètes du dérisoire, aux origines du monde
    « Un humour fin et subtil. Cette pièce salvatrice n'a toujours pas pris une ride. » – Télérama

    la Curiosite des Anges

    Texte et mise en scène : François Cervantès.
    Avec Catherine Germain et Dominique Chevallier
    Musique : Eryck Abecassis. Régie générale : Bertrand Mazoyer

    Plus de vingt ans après sa création, le spectacle mythique qui a vu Dominique Chevallieret Catherine Germain se fondre en Zig et Arletti part sur les chemins de la Comédie itinérante. L'auteur et metteur en scène François Cervantes signe là un magnifique éloge du clown, poètedu dérisoire traversé de désirs impossibles, jamais à sa place, totalement inadapté au monde environnant, et qui tient pourtant en lui notre humanité.

    « Zig et Arletti, un homme, une femme, deux clowns, perdus comme deux cloches ou purs commedeux anges, réduisent le monde à quelques questions fondamentales. Mais tant qu'on n'y a pas répondu,y a-t-il autre chose à faire ? Le rire est peut-être une forme d'apprentissage : tout est dérisoire tant que nous ne pouvons pas résoudre notre rapport à l'autre.Dans La Curiosité des anges, on voit deux êtres humains, comme on voit les baleines dans la baie du Saint-Laurent. On les surprend. Cette pièce, c'est la rencontre de l'autre, c'est ça, c'est tout. Je supposeque vous avez déjà connu le plaisir de voir un animal apparaître au détour d'un chemin. On aimeraitun jour voir un homme comme ça, dans sa nature profonde, pouvoir se dire : "c'est un homme" commeon se dit : "c'est un hippopotame". Une fois, voir un homme. » -François Cervantes

    Durée : 1h10 - Spectacle à voir en famille à partir de 10 ans.
    TARIFS : 12 € - 10 € adhérents et jeunes de - 18 ans
    Réservation indispensable au 04.75.96.01.29
    Durée : 1h10 - Un spectacle à voir en famille à partir de 10 ans
  • La Maison, mardi 31 janvier 2017

    logo Comedie itinerante

    Théâtre, mardi 31 janvier 2017 à 20 h

    La Maison

    La Maison comedie de ValenceEn partenariat avec la Comédie de Valence – Centre Dramatique National Drôme-Ardèche

    La Maison nous fait découvrir un visage méconnu de Marguerite Duras : elle y chante les louanges du travail domestique, revendique l’héritage de sa mère — recettes et jeux d’enfants — et se laisse aller à comparer les rôles de l’homme et de la femme dans les affaires domestiques. Surprenante, drôle, provocante comme toujours, elle mène une réflexion profonde, et part du quotidien pour atteindre à l’universel. Dans ce monologue, elle envisage tous les points de vue et tous les aspects, car elle redoute une chose plus que tout : affirmer, établir, produire du dogme. Donc, elle change d’avis et manie les contraires. Peu lui importe d’avoir tort ou raison ; Duras cherche, inlassablement, les lieux d’une identité féminine. Des corps, des images, des figures : mère, petite fille ou sorcière, Duras parle toutes les femmes en une seule.  
    De Marguerite Duras / Mise en scène Cécile Backès
    Avec : Cécile Gérard et Frédérique Steiner-Sarrieux

    Mardi 31 janvier 2017 à 20h – salle des fêtes – 26230 Valaurie – Tout public, à partir de 13 ans
 / Tarif plein 13 euros / réduit 10 euros – sur réservation au 04 75 96 01 29 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • La vision de quatre grands auteurs sur nos premières années - 30 novembre 2017

    logo Comedie itineranteThéâtre, jeudi 30 novembre 2017 à 20 h - salle des fêtes de Roussas

    En partenariat avec la Comédie de Valence - Centre Dramatique National Drôme-Ardèche

    La vision de quatre grands auteurs sur nos premières années

    csm L enfance spectacle renucciQu’est-ce qui, dans l’enfance, forge l’aspiration et amène la création ? Comment se dessine une vocation ? Ce sont ces questions, par le prisme des œuvres de Marcel Proust, Romain Gary, Paul Valéry ou Arthur Rimbaud que Robin Renucci souhaite faire entendre. Se dessine en effet dans les écrits de ces quatre grands auteurs la manière dont l’ennui, les contraintes mais aussi les passions, les rêveries qui ont caractérisé leurs toutes premières années ont été terreaux de vocation. Par la dynamique du rapprochement des œuvres et le dialogue avec le piano de Nicolas Stavy, Robin Renucci donnera à voir, au-delà de l’art du détail, ces sensations minutieusement observées et exprimées qui inviteront le spectateur à explorer sa propre enfance comme mise à l’œuvre de son humanité.

    Distribution

    Recueil de textes de Romain Gary, Marcel Proust, Arthur Rimbaud et Paul Valéry
    Mise en scène Robin Renucci 
    Musique César Franck, Sergueï Rachmaninov, Franz Schubert, Robert Schumann, Alexandre Scriabine, Piotr Ilitch Tchaïkovski
    Avec Robin Renucci et Nicolas Stavy au piano  
    Collaboration artistique Nicolas Kerszenbaum
    Production Les Tréteaux de France – CDN
    Coproduction : Festival d’Avignon / le spectacle a été créé le 7 juillet 2017 au Festival d’Avignon

    Attention : la salle des fêtes de Valaurie sera en travaux de rénovation. La représentation aura lieu à la Salle des Fêtes de ROUSSAS (route d’Eyguebelle)
    Jeudi 30 novembre 2017 à 20h – salle des fêtes - 26230 Roussas - Tout public, à partir de 12 ans
 / Tarif plein 14 euros / réduit 10 euros - sur réservation au 04 75 96 01 29 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Le pas de Bême - 26-01-2016

    logo-Comede-itineranteThéâtre, mardi 26 janvier 2016 à 20h

    Le pas de Bême

    En partenariat avec la Comédie de Valence – Centre Dramatique National Drôme-Ardèche

    Une jubilatoire comédie d’aujourd’hui

    le-pas-de-bemeBême est un mystère. Adolescent parfaitement adapté à son environnement, aimé de sa famille, de ses amis et de sa petite amie, bon élève... Lorsqu’un jour, sans que l’on sache pourquoi :
    « – Votre fils, quand il rend des contrôles en classe, c’est vide.
    – C’est-à-dire ?
    – C’est vide.
    – Vide de sens ? C’est creux ?
    – Il n’écrit pas. Dans toutes les matières. Depuis octobre. Ça fait cinq mois et demi. »
    Et quand le professeur ajoute : « On le couvre. Je veux dire, les professeurs lui mettent systématiquement 10 quand il rend une copie blanche », le mystère ne fait qu’épaissir.

    C’est à partir de cette intrigante intrigue qu’Adrien Béal et ses acteurs ont écrit, au plateau, un conte moderne de l’objection. Bême, par son infime geste de résistance dépourvu de conscience, de préméditation et d’élaboration, fait, à sa manière, trembler un certain ordre établi. Professeurs, parents, camarades de classe s’affrontent en se questionnant sur le cas. Bême insondable, leurs questions semblent abyssales.

    Immergé dans un dispositif quadrifrontal, le spectateur plonge dans les abîmes de perplexité qui s’ouvrent aux pieds des personnages. Satire sociale insidieusement politique, Le Pas de Bême est une comédie d’aujourd’hui.

    « Un intense moment de théâtre. » Médiapart

    Une création de la compagnie Théâtre Déplié -Mise en scène Adrien Béal -Collaboration Fanny Descazeaux
    Avec Charlotte Corman, Etienne Parc et Pierric Plathier
    Le spectacle a été créé en mai 2014 au Théâtre de Vanves, scène conventionnée pour la danse et en juin 2014 à La Loge, Paris 11e / Remerciements au collectif 360, à Lilas en scène, à L’Échangeur à Bagnolet, à La Colline – théâtre national, à l’Atelier du Plateau / Avec l’aide d’Arcadi Île-de-France, dans le cadre des Plateaux solidaires

    Mardi 26 janvier 2016 à 20h – salle des fêtes – 26230 Valaurie – tout public, à partir de 14 ans
    Tarif plein 13 euros / réduit 10 euros – sur réservation au 04 75 96 01 29
  • Les Oubliés [enquête] - 9 octobre 14

    Jeudi 9 octobre 2014 à 20h - salle des fêtes de Valaurie

    Les Oubliés [enquête]

    La Comédie Itinérante de Valence

    Virginie Barreteau / Hervé Dartiguelongue

    les oubliesUne enquête poétique et vertigineuse autour d'un fait divers mystérieux
    En découvrant cet étonnant fait divers dans la presse, Hervé Dartiguelongue s'est dit que, décidément, notre humanité est plurielle. Et le désir de ramener ces personnages à la vie l'a aussitôt taraudé. Il a commandé à Virginie Barreteau une enquête dramatique qui, le long d'un chemin qui serpente entre réel et imaginaire, n'élucide pas le mystère mais nous y plonge, dans un clair-obscur profond et délicat.
    Texte Virginie Barreteau / Mise en scène et conception du projet Hervé Dartiguelongue / Avec Valérie Larroque et Julien Romelard / Lumière et régie générale Samuel Kleinmann-Lebourges / Son Jérémie Galifet / Production déléguée La Comédie de Valence, CDN Drôme-Ardèche / Avec le soutien exceptionnel de la DRAC Rhône-Alpes et de la Région Rhône-Alpes.

    Jeudi 9 octobre 2014 à 20h - salle des fêtes de Valaurie - Durée 1h
    réservation : 04 75 96 01 29 - place : 12€ adhérents : 10€
  • Menschel et Romanska, 29 mars 2012

    logo-valaurie comedie de valence

    Jeudi 29 mars 2012 à 20h à salle des fêtes de Valaurie

    Menschel et Romanska

    En partenariat avec la Comédie itinérante de Valence

    Menschel et Romanska photoDe Hanokh Levin, Mise en scène Olivier Balazuc
    Interprétation Daniel Kenigsberg

    Menschel et Romanska, célibataires endurcis, ont fait connaissance par téléphone.
    La voix de Romanska a séduit Menschel, qui s’imagine déjà tourner le dos à des années de solitude rance. Malheureusement, cet espoir ne survit pas au premier regard. Il est mufle et avare, elle est mesquine et laide et Cupidon fait aussi shabbat. Or, pris dans le jeu social des convenances, ils vont être condamnés à passer ce samedi soir ensemble, à se haïr pour n’avoir pas trouvé en l’autre la rémission d’une vie médiocre et sans avenir…

    Réservation 04 75 96 01 29 - Tarif 12€ - Adhérents 10€
  • Retour à reims - 30-11-2015

    logo-Comede-itineranteThéâtre, lundi 30 novembre 2015 à 20h

    Retour à reims

    En partenariat avec la Comédie de Valence – Centre Dramatique National Drôme-Ardèche

    Photo Retour a ReimsDu livre émouvant écrit en 2009 par le sociologue et philosophe Didier Eribon, le metteur en scène Laurent Hatat a tiré un spectacle sensible et intelligent, après avoir fait pari de faire théâtre de cet ouvrage.
    À la scène, l’introspection de l’écrivain s’incarne en un face-à-face entre le fils et la mère. Autour d’un carton de photographies se disent et se comprennent enfin l’oppression, mais aussi la violence et l’intolérance de cette famille ouvrière. Les comédiens Sylvie Debrun et Antoine Mathieu, tous deux éblouissants, déroulent ces vies, et par la grâce du théâtre, l’intime, le social et le politique se rejoignent. Des vies magnifiquement éclaircies par la parole, une magistrale réussite.

    D’après l’essai de Didier Eribon (éditions Fayard)
    Adaptation et mise en scène Laurent Hatat
    Avec Sylvie Debrun, Antoine Mathieu
    Conseil dramaturgique Laurent Caillon
    Création son Antoine Reibre
    Création lumière Anna Sauvage
    Production anima motrix
    Avec le soutien de La Maison des Métallos, la Région Nord-Pas-de-Calais, la DRAC Nord-Pas-de-Calais et le ministère de la Culture et de la Communication.

    Didier Eribon (auteur de l’essai Retour à Reims) : « Pourquoi, moi qui ai tant éprouvé la honte sociale, la honte du milieu d’où je venais quand, une fois installé à Paris, j’ai connu des gens qui venaient de milieux sociaux si différents du mien, à qui souvent je mentais plus ou moins sur mes origines de classe, ou devant lesquels je me sentais profondément gêné d’avouer ces origines, pourquoi donc n’ai-je jamais eu l’idée d’aborder ce problème dans un livre ou dans un article ?
    Pourquoi, moi qui ai tant écrit sur le mécanisme de la domination, n’ai-je jamais écrit sur la domination sociale ? »
    À la mort de son père, l’auteur retourne à Reims et retrouve son milieu d’origine, le monde ouvrier, avec lequel il a rompu depuis plus de trente ans. Avec des mots précis, il nous narre son enfance et les conditions de son ascension sociale, il mêle à chaque étape de ce récit intime les éléments d’une réflexion sur les classes, la fabrication des identités, la sexualité, la politique...

    Apparaissent noir sur blanc les multiples formes de la domination et les violences qui en résultent.

    Laurent Hatat (metteur en scène), Pourquoi en faire du théâtre ? : « J’ai été emporté par la détermination de Didier Eribon à comprendre la généalogie de sa rupture avec son milieu d’origine, à décrire avec sensibilité les états de son retour. J’ai été profondément touché par sa volonté de nous donner à comprendre cette générosité de la pensée. Par cet acte, son livre se frotte à l’universel. Et quand l’intime touche à l’universel, le théâtre n’est qu’à un pas »
    Retour à Reims n’est pas seulement un émouvant récit de vie. C’est en même temps l’analyse par l’un de nos plus brillants sociologues, des mécanismes de rupture à l’œuvre dans sa propre trajectoire. Ce double mouvement de l’émotion et de la raison n’en fait qu’un sous la plume toute de finesse, de précision et de nuances de Didier Eribon.

    Crédit photo : Simon Gosselin

    Lundi 30 novembre 2015 à 20h - salle des fetes – 26230 valaurie - Tout public, à partir de 15 ans
    Tarif plein 13 euros / réduit 10 euros - Sur réservation au 04 75 96 01 29
  • Tupp’, 8 avril 2014

    Mardi 8 avril 2014 à 20h - salle des fêtes de Valaurie

    Tupp’

    Théâtre en partenariat avec La Comédie Itinérante de Valence

    Conception et Jeu Angélique Clairand, Texte Nasser Djemaï - Mise en Scène Hervé Dartiguelongue

    tupp

    30 000 employé(e)s recruté(e)s chaque année en France. Un chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros. Des millions d'objets échangés. Des milliers de femmes animées par le même objectif : s'en sortir, et pourquoi ne pas réussir grâce à la vente à domicile !
    Parmi cette foule d'anonymes faisant face à la crise à grand renfort de réunions entre amies et d'ateliers culinaires, une femme ordinaire rêve d'un destin extraordinaire…

    réservation : 04 75 96 01 29
    place : 12€ adhérents : 10€
  • Un fils de notre temps - 19-03-15

    Jeudi 19 mars à 20h à la salle des fêtes de Valaurie en partenariat avec la Comédie Itinérante de Valence

    NL un fils de notre temps imageUn fils de notre temps

    Ödön von Horváth / Simon Delétang

    Le dernier texte de Horváth adapté au théâtre. Fascinant !

    Un fils de notre temps éclaire par son extraordinaire perspicacité la « carrière » d'un soldat anonyme. À travers le destin de cet homme, balloté par les remous de l'histoire tumultueuse de la première moitié du XXe siècle, c'est le peuple qui est saisi dans les rets de son temps.
    Jeune chômeur, notre héros sans nom se laisse tenter par la condition militaire : une opportunité de ne plus avoir faim et de devenir enfin quelqu'un en faisant partie du nombre. Aux joies de la vie de soldat s'ajoutent inévitablement ses peines : c'est en mutilé, et bientôt en meurtrier, qu'il reviendra à la vie civile. Une femme aperçue lors d'une fête foraine fera figure de lueur dans ce voyage au bout de la nuit... Mais les péripéties s'accumuleront, inlassablement, précipitant cet homme du commun dans le froid qui a saisi le monde.

    TARIFS : 12 € - 10 € adhérents - Réservation indispensable au 04.75.96.01.29
    Maison de la tour  1 rue des écoles 26230 Valaurie - 04 75 96 01 29
logo-twitterbande logos bas MdT 2017 logo-facebook