Lynn Pook

Lynn Pook

  • 2015 - DÉTOURS - du 17 au 18 octobre

    les 17 et 18 octobre 2015 dans le cadre de l’événement DÉTOURS

    Lynn Pook et Dardex

    Les 17 et 18 octobre 2015, l’insolite d’un parcours en car à la découverte d’oeuvres sonores et numériques à chaque escale, le temps d’une rencontre avec des centres d’art de la drôme du sud.

    Un circuit en car

    Detours

    Performances embarquées et visite guidée des expositions en cours des centres d’art du sud de la Drôme

    Embarquez à bord d’un car transformé en scène artistique mobile et éphémère. Installez-vous confortablement dans votre siège pour une expérience sensible du territoire. Vous serez les spectateurs privilégiés de concerts et de performances insolites. Et à chaque escale, suivez le guide pour visiter une exposition, découvrir une performance sonore. Partagez des moments de convivialité dans des lieux d’art contemporain du sud de la Drôme, et redécouvrez votre environnement à travers le prisme artistique, sonore et sensible.
    Ou circulez par vos propres moyens ! Rejoignez les escales, visitez les expositions, assistez aux performances sur place et venez partager les moments de convivialité !
    Rejouez par vous-même le circuit après les 17 et 18 octobre 2015, avec les archives sonores du parcours : www.detournumerique.com

    Pour rejoindre les escales, suivez le circuit sur la carte et consultez les horaires sur le site web. Télécharger la plaquette et les infos
  • 2015 - Lynn Pook - du 07 au 25 octobre

    Du 7 au 25 octobre 2015

    Lynn Pook

    A FLEUR DE PEAU –  installation audio-tactile

    Lynn Pook Installation 2003A FLEUR DE PEAU propose de vivre une expérience déroutante mêlant le sonore et le tactile. Votre corps devient le lieu privilégié d'une oeuvre intime, sensible et éphémère. Une composition sonore spatialisée décrit des trajectoires vibrantes à même le corps qui se trouve comme sculpté par les sons.
    A Fleur de Peau est la première installation audio-tactile réalisée par Lynn Pook en 2003. Elle marque le début de ce travail original et inouï qui introduit le toucher comme une forme esthétique.
    Cette exploration se place dans une réflexion critique sur l'extension des moyens de communication à distance au dépend de la relation directe entre les individus qui implique de façon plus complexe notre système sensitif.
    Les oeuvres audio-tactiles sont des sortes de "béquilles" ou de  "machines" à toucher rappelant certaines esthétiques de laboratoires ou de centres de bien-être à l'aspect rétro-futuriste.
    A fleur de peau 2003 : Deux cabines en tissus clair laissent apparaître en ombre portée un entrelacs de fils conduisant à un corps dressé, presque immobile, faisant penser à une image tout droit tirée des films expressionnistes allemands.
    durée : 20 min (comprenant l'équipement et le passage de 2 personnes)

    & ORGAN – entrée en résidence / exposition du projet

    lynn pook OrganORGAN est un projet d’installation visuelle sonore et tactile. Plus je m’en approche et plus je fais partie d’elle. Ou bien ferait-elle plus partie de moi ?
    ORGAN est un relief organique composite d’où émane des sons vibrés. Plus je m’en approche et plus je fais partie de ce paysage. Ou bien ferait-il plus partie de moi ?
    ORGAN, c’est une invitation à s’approcher de soi, à se parcourir soi-même, à se promener dans son enveloppe, dans son « sac de peau », à faire le tour de ses cellules dans un voyage ludique, plutôt contemplatif, voir méditatif. Loin des vitesses supersoniques et des flux internet, ORGAN est une oeuvre de la lenteur, du minuscule et du proche.
    Lynn Pook installation Substance sonC’est une sculpture relationnelle mettant en jeu non seulement la vue et l’ouïe des spectateurs, mais aussi le toucher à travers une implication corporelle dans son entier. La peau en est l’interface principale de transmission, la membrane à travers laquelle transite pour qui prendra le temps cette expérience déroutante faite de sons-vibrations. C’est une expérience intime et douce toute en creux et en pleins. Composé d’une population d’objets audio-vibrants ayant chacun une personnalité formelle, acoustique et tactile singulière formant une polyphonie spatialisée.
    ORGAN invite le public à se (dé)placer dans, se blottir contre, enlacer un paysage audio-tactile dont il peut modifier l’organisation en déplaçant les objets qui le composent. Parfois actif, parfois passif, le spectateur s’organise entre, sur et sous les objets et devient partie prenante de cette matière sensible.

    Du 7 au 25 octobre 2015 du mercredi au dimanche de 14h à 18h
    Les 17 et 18 octobre dans le cadre de "DÉTOURS"
  • 2017 Lynn Pook - du 23 février au 4 mars

    Du 23 février au 4 mars

    Lynn Pook

    Constellation consolante

    Lynn Pock ORGANPlasticienne franco-allemande, Lynn Pook, née en 1975, vit et travaille à Barnave (Drôme), et de par le monde. Elle a étudié la danse, la sculpture, les arts et médias à Paris, Berlin et Karlsruhe, au ZKM.
    Depuis 2003, Lynn Pook poursuit une recherche sur le toucher par un contact sonore explorant la dimension vibratoire et tactile du son. Elle abolit la distance entre le spectateur et l’objet et investit l’individu comme lieu et matière d’une sculpture temporelle.
    Lynn Pock enfant au petit roseÀ travers les œuvres « audio-tactiles », elle s’immisce dans le domaine du toucher, un sens culturellement soumis à des règles sociales restrictives et complexes et encore plus mises à mal par l’introduction massive dans notre quotidien d’objets technologiques de communication à distance et l’expansion de notre mobilité au monde.Dans cette sortie de résidence, Lynn Pook présente ses recherches actuelles autour du projet O R G A N, accueilli au Cube en 2015.
    De ce projet découlent aussi des doudoux, des cellules, des silhouettes, des structures, des ossatures, du plat ou presque, des creux, des bosses, des couleurs et de la douceur.
    L'artiste construit à travers ses installations un univers doux et contemplatif invitant à ralentir, à laisser ses sens s'imprégner de vibrations sonores, tactiles et visuelles.

    inauguration Lynn Pook 2017

    Elle renoue dans sa recherche avec une période précoce de la vie où tout est découverte et sensation qui permettent de construire et de complexifier notre appréhension du monde. Être touché, toucher, explorer avec son corps et ses mains, sa bouche, permet de se faire progressivement une image de ce qui nous entoure, de nous frayer un chemin entre le concret et l'abstrait, d'opérer par l’expérience sensorielle une compréhension de notre environnement. Les objets présentés jouent du passage entre la bi-dimensionnalité et la tridimensionnalité et vice versa.

    Vernissage le jeudi 23 février à 18h30. Exposition du 23 février au 4 mars 2017, du jeudi au samedi de 14h00 à 18h00. 
Site internet de l’artiste : http://www.lynnpook.net
  • Lynn Pook

    Photo de l’œuvre

    ORGAN2 Lynn Pock

    Nom

    Lynn Pook,plasticienne

    Année(s) de résidence au Cube

    2015 2017

    Repères biographiques

    Artiste plasticienne d’origine franco allemande, Lynn Pook a étudié la danse, la sculpture, les arts et médias entre Paris, Berlin et Karlsruhe. Sa pratique artistique prend forme dans l’observation du corps, et de ses perceptions. De ses réflexions naissent des dispositifs intimistes interrogeant les modes et les systèmes d’échanges entre le spectateur et l’objet.
    www.lynnpook.net

    L’intention

    Depuis 2003, l’artiste développe sa recherche artistique autour de la dimension vibratoire du son: l’audio-tactile. Ses installations/performances ont déjà conquis le public lors de nombreux évènements dédiés aux nouveaux médias. Sa démarche suppose un rapport étroit avec l’usager-visiteur, habitant ou touriste d’un lieu. La production de l’œuvre suppose une collaboration du type artiste-entreprise. A ces deux titres, l’artiste s’inscrit parfaitement dans l’esprit de résidence du Cube. Par ailleurs, l’usage des technologies numériques, présent sans rendre l’œuvre complexe dans son approche, permet à Lynn Pook d’être très étroitement associée au développement du projet territorial « Art, culture et technologies numériques en milieu rural » porté par la MDT- Le cube

    La création

    A fleur de Peau Lynn PookLa résidence 2015 au Cube vise avant tout le prototypage professionnel de l’œuvre et de son usage.
    Les objets créés constituent le projet ORGAN. « ORGAN est une installation visuelle, sonore et tactile : Plus je m’en approche et plus je fais partie d’elle. Ou bien ferait-elle plus partie de moi ? »
    « ORGAN et ses stimuli discrets proposent de goûter la lenteur, le minuscule et le proche. C’est une sculpture relationnelle mettant en jeu non seulement la vue et l’ouïe des spectateurs, mais aussi le toucher dont la peau est l’interface privilégiée d’une expérience intime propre à déclencher les imaginaires singuliers de chacun ».
    Ce projet utilise la technologie comme un moyen et non comme une fin en soi. Elle doit donc remplir sa fonction en restant invisible afin de ne pas nuire à l'expérience sensible et à la poésie de l'objet.
    Ce projet demande une réflexion et une expérimentation sur la façon de solliciter l’envie du spectateur à devenir acteur de son expérience, d’interagir physiquement avec l’œuvre et d’autres éventuels participants.

    La restitution

    Du 23 février au 4 mars

    Constellation consolante

    Lynn Pock enfant au petit rosePlasticienne franco-allemande, Lynn Pook, née en 1975, vit et travaille à Barnave (Drôme), et de par le monde. Elle a étudié la danse, la sculpture, les arts et médias à Paris, Berlin et Karlsruhe, au ZKM.
    Depuis 2003, Lynn Pook poursuit une recherche sur le toucher par un contact sonore explorant la dimension vibratoire et tactile du son. Elle abolit la distance entre le spectateur et l’objet et investit l’individu comme lieu et matière d’une sculpture temporelle.
    À travers les œuvres « audio-tactiles », elle s’immisce dans le domaine du toucher, un sens culturellement soumis à des règles sociales restrictives et complexes et encore plus mises à mal par l’introduction massive dans notre quotidien d’objets technologiques de communication à distance et l’expansion de notre mobilité au monde.Dans cette sortie de résidence, Lynn Pook présente ses recherches actuelles autour du projet O R G A N, accueilli au Cube en 2015.
    De ce projet découlent aussi des doudoux, des cellules, des silhouettes, des structures, des ossatures, du plat ou presque, des creux, des bosses, des couleurs et de la douceur.
    L'artiste construit à travers ses installations un univers doux et contemplatif invitant à ralentir, à laisser ses sens s'imprégner de vibrations sonores, tactiles et visuelles.
    Elle renoue dans sa recherche avec une période précoce de la vie où tout est découverte et sensation qui permettent de construire et de complexifier notre appréhension du monde. Être touché, toucher, explorer avec son corps et ses mains, sa bouche, permet de se faire progressivement une image de ce qui nous entoure, de nous frayer un chemin entre le concret et l'abstrait, d'opérer par l’expérience sensorielle une compréhension de notre environnement. Les objets présentés jouent du passage entre la bi-dimensionnalité et la tridimensionnalité et vice versa.

    Vernissage le jeudi 23 février à 18h30. Exposition du 23 février au 4 mars 2017, du jeudi au samedi de 14h00 à 18h00.

    Les ateliers

    Les ateliers sensibles sont une proposition d’intervention en classe unique en lien avec la résidence au Cube pour la création de l’œuvre ORGAN
    Une approche créative avec les enfants et l'enseignant

    Lynn Pook propose aux enfants son approche interdisciplinaire de la création basée sur une grande curiosité et une ouverture au monde. La collaboration et la complicité de l'équipe enseignante permet de relier les propositions abordées dans les ateliers avec des thématiques et exercices abordés pendant l'enseignement scolaire. Ces propositions sont aussi en lien étroit avec la création de l'artiste. Les objets réalisés peuvent devenir des œuvres collectives s'intégrant dans le travail de l'artiste.
    Les moyens de créations Le dessin, la peinture, le collage, le mouvement, l'écriture, la couture, le modelage, le bricolage, l'assemblage, le son, la vidéo ...

    Le chemin pour y parvenir L'observation visuelle, sonore, tactile, olfactive et peut-être gustative, l’expérimentation, l'invention commune de règles du jeu, le mouvement, la discussion, la manipulation ludique des matériaux, création collectives, travail en groupe, entraide entre les enfants de différents âges.Durant l’année scolaire 2015-2016, en lien avec son projet, Lynn Pook a proposé aux enfants des classes de Maternelle et Cors préparatoires de l'école de Valrousse (Valaurie) une série d'ateliers artistiques sur les sens du toucher, de l'ouïe, de la vue et de l'odorat. Après du "cinéma pour l'oreille", du dessins d'objet sensoriels, la découverte de vocabulaire lié à nos sens, à nos perceptions et à toutes les actions menées durant les interventions, la réalisation de boite à sensations, Lynn Pook a mobilisé les enfants dans une dernière étape du "grand projet" tant attendu : Le Doudou Géant!
    Travail de mise en mouvement du corps des enfants pour prendre conscience des silhouettes qu'on crées avec son corps, réalisation de dessins de silhouettes des enfants sur des grandes feuilles en papiers, découpage et décoration de celles-ci en technique mixte. Puis réalisation de sculptures molles, sortes de « doudoux » à partir des silhouettes des enfants : report de ces silhouettes sur du tissus, découpage, couture, puis remplissage des formes. Pour aboutir à des sculptures molles de tailles différentes selon le nombre de silhouettes associées ensembles.Le Doudou Géant est une oeuvre collective et collaborative réalisé par et avec les enfants. C’est une grande sculpture molle en tissus colorés contenant différents matériaux de remplissage, un objet rigolo qui stimule les sens. Cette oeuvre fera partie de l’exposition consacrée à ORGAN en 2017. Elle a été présentée à la population locale au mois de juin 2016 (voir "L’actualité des ateliers")

    La diffusion

    A venir

    Les partenaires

    Complicités artistiques
    Valentin Durif
    - Artiste sonore (Lyon / Rhône-AlpesAuvergne) Soutient en ingénierie musicale.  Travail commun sur une partition musicale gérant les  comportements sonores et vibratoires des objets.   
    Stéphanie Cailleau - artiste feutreuse (Die / Drôme)  Les objets composant ORGAN ont des formes complexes et diverses et le cahier des charges induit par la spécificité des contraintes techniques liées aux fonctions des objets sont autant de défis à relever dans la réalisation de la finition des objets. Dans le cadre de la maquette, Stéphanie Cailleau et Lynn Pook mettent en oeuvre différentes techniques de feutrages et d’assemblage permettant d’arriver à un résultat satisfaisant sur le plan esthétique et technique. Le procédé s’approchera de celui utilisé dans la chapellerie, mais sur des objets plus volumineux.   

    Complicités technologiques  
    Nicolas Nolibos, Ingénieur - Conception 2D et 3D, Fabrication numérique (Aixen-Diois / Drôme)  Travail sur la conception et la réalisation des armatures des objets et l’intégration des technologies. Le premier prototype réalisé partiellement en 2013 avec des moyens très rudimentaires lors du projet « Substance Son », s’avère ne pas répondre à certaines contraintes, notamment mécanique et d’intégration des technologies. Dans le cadre de la maquette, Lynn Pook traverse une série d’expérimentation pour mettre au point un procédé de fabrication et définir les matériaux permettant par la suite de réaliser les ossatures de la douzaine d’objets audio-tactiles.  

    Complicités artisanales  
    Véronique Charles - Feutreuse (Die / Drôme)  Elle met en place des collectes de laine auprès d’éleveurs locaux afin de revaloriser une matière première locale qui avait perdu tout intérêt commercial auprès des industriels  avec la concurrence des laines importées majoritairement de Nouvelle Zélande. Elle fait ensuite laver et carder ces laines dans des entreprises françaises afin qu’elles soient prêtes à l’utilisation.   
    La filature Terrade (Felletin / Creuse)  Nettoyage et préparation de la laine brute pour la filature et réalisation de fil.  
    JLC Sellerie (Valaurie / Drôme) Cet artisan sellier se propose d’accueillir Lynn Pook dans son atelier et de l’accompagner dans la réalisation du capitonnage des objets ainsi que de faciliter l’accès à des matières premières.  Collaboration sous forme de mécénat.  

    Complicités fabrication  
    8-Fablab (Crest / Drôme) Réalisation des scan 3D des maquettes et des découpes des ossatures des objets à l’aide de la  fraiseuse à commande numérique: Vanderlab, Château Éphémère, Carrières-sous-Poissy / Yvelines Début 2015, pour une durée de 2 mois, Lynn Pook était en résidence dans ce nouveau lieu de résidence dédié aux arts numériques et sonores. A cette occasion, elle a commence à travailler sur la forme des objets (dessins et modelage) et la réalisation de leurs ossatures à l’aide d’outils numériques tel qu’une découpeuse laser. 

    Travaux récents

  • Lynn Pook et Sylvie Garraud

    Lynn Pook et Sylvie Garraud

    Des artistes à l’Ecole de Valrousse pour des créations collectives "artistes et enfants" : une présentation à ne pas manquer.
    2 artistes en résidence au Cube à Valaurie ont proposé aux enfants de Valrousse tout au long de l’année une série d'ateliers artistiques : Lynn Pook sur les sens du toucher, de l'ouïe, de la vue et de l'odorat, Sylvie Garraud sur le rapport entre le corps, l'espace et le volume. CM, GS-CP ont participé à ces ateliers. Sous la direction des artistes, en collaboration avec les enseignants, les enfants ont imaginé, créé, réalisé.
    Parents, enfants, habitants de nos communes, venez nombreux. Et laissez-vous surprendre !

    Doudou Lynn Pook

    Reauville Sylvie Garraud

    En savoir plus sur Lynn Pook et Sylvie Garraud

    Leurs travaux ont été présentés à 17h le 27 juin à la maison des associations de Roussas lors d’un apéro-goûter partagé.
  • Projet ORGAN, Lynn Pook

    2015 - Lynn Pook, plasticienne

    Projet ORGAN

    Installation visuelle, sonore et tactile

    Lynn Pook est très étroitement associée au développement du projet territorial « Art, culture et technologies numériques en milieu rural » porté par la Maison de la Tour - Le cube. Elle est directement impliquée, elle-même, dans des actions culturelles relevant d’événements ou de coopération d’acteurs. Son œuvre suppose un rapport étroit avec l’usager-visiteur habitant ou touriste. L’usage des technologies numériques est présent sans rendre l’œuvre complexe dans son approche. Enfin la production de l’œuvre suppose une collaboration du type artiste-entreprise.
    Sa résidence au Cube vise avant tout le prototypage professionnel de l’œuvre et de son usage.

    En savoir plus sur Lynn Pook
logo-twitterbande logos bas MdT 2017 logo-facebook