Nadine Lahoz-Quilez

Nadine Lahoz-Quilez

  • 2018 Dressing, en avant-première de résidence Nadine Lahoz-Quilez

    2018 Dressing,  en avant-première de résidence

    Nadine Lahoz-Quilez plasticienne

    A l’origine du projet de l’artiste, une  réflexion et un travail artistique autour du corps.Celui-ci est recouvert par la peau d’une part, interface avec le monde extérieur, et protégée par ailleurs par le vêtement, « peau amovible », enveloppe du paraître et de lʼaspect social.
    Les enfants sont invités à réfléchir sur : Pourquoi le vêtement ?
    « Le vêtement, élément amovible de la parure simule et dissimule, cache et dévoile. Il met en scène des parcelles du corps au gré des modes et aux dépens des parcelles avoisinantes laissées dans lʼombre. Sorte de carapace souple, il protège le corps du monde extérieur tout en lʼaffichant. Il participe à la mise en forme, à la théâtralisation de celui-ci, rejoignant les codifications sociales du paraître. Il est un accessoire de transmission sociale (vêtement de cérémonies) qui renvoie à des étapes de vie, via des rites de passage. Il est objet de souvenirs, il détermine une mode, une tendance. »
    Cette réflexion est matérialisée par la réalisation d’un « dressing » par les enfants.
    DRESSING se présente comme un ensemble composite travaillé dans un rythme neuf et inédit à chaque monstration.
    Tout commence par une récolte de tissus. Des silhouettes issues du modèle schématisé correspondant à un patron sont découpées dans ces textiles préalablement plastifiés. Toutes ces étapes sont réalisées ausein d’un groupe (habitants, associations…) constitué pour l’occasion.
    Chaque monstration incorpore l’existant et se déploie vers une perpétuelle expansion. La multitude des éléments crée une oscillation entre un rapport affectif, singulier entretenu avec chaque silhouette et, une perception de l’espace renouvelée à la fois par le dispositif qui tire parti de la singularité du lieu, l’accumulation des formes et ses articulations avec l’espace qui les contient.Les ateliers de découpe se dérouleront avec la participation des élèves et les parents des écoles de Montjoyer et de Réauville  le 14 mai, avec la contribution des habitants de Valaurie et alentours  le 13 mai salle Lucie Aubrac au Point info (ouvert à tous).  
    Le parcours de monstration sera rendu public dernière semaine de Juin.

    atelier dressing

    DRESSING - 2014
    L’Isle d’Abeau - Biennale internationale d’art contemporain de Lyon - Réalisées et montées avec l’aide de l’association Bienvenue - Silhouettes et 5 maisons métalliques
  • 2020 - Atelier dressing 2

    2020 - Atelier Dressing 2 - Nadine Lahoz-Quilez

    Enveloppe, le jeu du in et du out /Projet participatif et collaboratif avec des élèves du CAP "Vêtements flous" Lycée polyvalent Jaume à Pierrelate le 10 février 2020

    L’artiste s’interroge sur le rôle du corps dans nos relations avec les autres. Ce volume qui nous matérialise est en interaction permanente avec son environnement. La peau, interface entre le dedans et le dehors, est une enveloppe qui ferme et protège le corps au même titre que le vêtement. Cet élément amovible de la parure participe aux codifications du paraître.
    Le vêtement accompagne le corps de la naissance à la mort. Il est tout à la fois un marqueur social, accessoire de transmission et participe aux rites de passage.
    Cette réflexion s’inscrit parfaitement dans la formation : récolte de tissus, découpes précises de silhouettes issues du modèle schématisé correspondant à un patron dans ces textiles préalablement plastifiés. "L’installation" qui en constitue la restitution dans les espaces communs de l’établissement est l’occasion, à travers la création artistique, d’un autre point de vue sur les apprentissages professionnels et d’en donner une visibilité originale.

    Déroulement de l’atelier :
    Présentation de l’artiste et de ses créations en relation avec le thème : l’occasion d’un échange autour de la création artistique, de l’art contemporain. Puis présentation des objectifs de l’activité à partager avec l’artiste, de la production à atteindre, des modalités de réalisation, de la restitution attendue. C’est un "grand atelier" qui se met en place avec la contribution active des élèves, des enseignants, de l’artiste : amoncellement de tissus, découpe de patrons, réalisation de silhouettes multicolores, habits des plus divers transforment la salle le temps de la réalisation.

    atelier Jeaume Nadine Lajoz Quilez

  • Fascias, un nouveau visage corporel : Nadine Lahoz-Quilez

    Date :

    2020

    Fascias, un nouveau visage corporel : Nadine Lahoz-Quilez

    "Nadine LAHOZ-QUILEZ développe un travail complexe, mais d’une grande cohérence. Par strates, par couches, ses œuvres nous lient à l’intimité, la nôtre, celle de l’autre. Elle questionne le corps, cette enveloppe, peau, membrane qui protège et enserre une multitude de territoires pour certains encore inconnus. La peau, les cellules, les cheveux, le cerveau, les os, le cœur, les muscles… autant de matières qui constituent chacun d’entre nous. Mais comment se font les connexions entre tout cela, comment le lien se fait entre le ressenti, les sentiments, les sensations et cette matière du corps ? Cette mise en réseau, de fluides, de flux, d’énergie, véhicule des situations induites qui traduisent des états intimistes et interrogent la conscience de soi et la re-connaissance de l’autre". Christel Roy Responsable du Pavillon de Vendôme Musée d’Aix-en-Provence

    Dans sa résidence au Cube, Nadine LAHOZ-QUILEZ propose un nouveau paysage corporel à travers les tissus conjonctifs, appelés fascias. Les fascias représentent l’ensemble des tissus qui enveloppent la majorité des structures du corps : organes, muscles, nerfs, os, vaisseaux sanguins. Ils séparent et connectent toutes ces structures entre elles. Comme une vaste toile, le fascia relie la tête aux pieds et la profondeur à la superficie.


    L’artiste aborde cette recherche comme une construction par strates qui interagissent entre elles, métaphore du corps pensé dans l’épaisseur.

    NLQ fascias

     

     En savoir plus
  • Nadine Lahoz-Quilez

    Biographie de l'artiste
    (Fr, Esp)
    vit et travaille à Andrézieux-Bouthéon


    EXPOSITIONS PERSONNELLES
    2019 Si près du lointain, Galerie le 116art, Villefranche/Saône
    2018 La fissure des intimités, Pavillon de Vendôme et Musée de la tapisserie, Aix-en-Provence
    Retourner l’envers, La Mostra, Givors
    2016 Byrsa opus 2, Galerie le 116art, Villefranche/Saône
    2015 Byrsa, Musée national du Bardo, Tunis
    Dressing 216, Borj Kallel, Sfax, dans le cadre d’une résidence en Tunisie,
    2014 Trichos, 3 vidéos simultanées dans le cadre de Label Soie, Musées de Gadagne,
    Lyon
    2013 Dressing part 3, in Récits de vêtements, un parcours de fil en habit, Focus Résonance,
    Biennale d’art contemporain de Lyon, Lisle d’Abeau
    Maison des arts, Evreux
    2012 Exploration fonctionnelle, Galerie Ste Catherine, Rodez
    Et + si affinité, Galerie le 116art, Villefranche/Saône
    2011 La levée ou un certain silence, GAC, Annonay
    2010 Laboratoire # 2, La Serre, Saint-Étienne en partenariat avec la galerie Area, Paris
    2009 Les Malformations cardiaques ou les difficultés d’aimer, La Fabrique, AndrézieuxBouthéon. Exposition de fin de résidence
    Dressing part 2, La Spirale, Décines,
    2008 Casing /Enveloppe part 2, Assaut de la Menuiserie, Biennale du design de St-Étienne
    Dressing, Pôle Sud, Le Valentin, Bourg-Lès-Valence.
    2007 Les Malformations cardiaques ou les difficultés d’aimer, L’Entre-Deux, Morteau
    Exposition de fin de résidence
    2006 Casing /Enveloppe, Mapra, Lyon
    2000 365 =1, Galerie Artcadache, Vallorbe, Suisse


    EXPOSITIONS COLLECTIVES
    2018 Cet étrange objet du réel, Espace Vallès, St-Martin d’Hères
    Le recueil de l’araignée, La Mostra, Givors. Livre d’artiste
    40 ans, GAC, Annonay
    2016 Avec et sans s’tresses, Musée de Bourgoin-Jallieu
    Borj en péril, Borj Kallel, Sfax, dans le cadre de capitale culturelle arabe 2016
    2015 Espace Art Sadika, Gammarth, dans le cadre d’une résidence en Tunisie,
    Non vu, Borj Kallel, Sfax, dans le cadre d’une résidence en Tunisie,
    2014 XS...XXelles, Galerie le 116art, Villefranche /Saône
    Tresses 13 et 14, Maison des Tresses et Lacets, La Terrasse/Dorlay
    Tresses 13 et 14, Galerie Made in Town, Paris
    2013 Tresses 13, Maison des Tresses et Lacets, La Terrasse/Dorlay
    Crisis what else ? Galerie le 116art, Villefranche/Saône
    Les dérivants, sur une proposition de Marc Lathuillière, L’attrape-couleurs, dans le
    cadre des Nuits Sonores, Lyon
    2012 Blanche est la couleur, Passage de Retz, Paris
    Corps à corps, Villa Dutoit, Genève
    L’étoffes des femmes, Musée de Bourgoin-Jallieu
    Sacré blanc ! Musée Jean Lurçat et de la tapisserie contemporaine, Angers
    2010 Et si la guirlande de Julie était en laine, Domaine national de Rambouillet
    2007 A la frontière du vêtement, Musée des tissus, en résonance avec la Biennale
    d’art contemporain de Lyon
    Le Polaris, Corbas.
    2004 Les Bains douches, installation in situ, Les Doigts d’art. Salins-les-Bains
    2003 Patrimoines singuliers, Musée d’archéologie de Lons-le-Saunier
    2002 Bicentenaire de Toussaint Louverture, 16 artistes comtois. Musée de Pontarlier
    Le Trésor des Abbesses, installation in situ, Les Doigts d’art, Château-Chalon
    2000 Regards de femmes, IUFM Lons-le-Saunier
    UTBM, Belfort-Montbéliard
    1999 Galerie la Tête de l’art, Lons-le-Saunier
    1998 Galerie municipale, Achern, Allemagne
    1997 Neuf univers, centre d’art Le bœuf sur le toit, Lons-le-Saunier
    RÉSIDENCES et WORKSHOP
    2018/19 Résidence au Cube/ Maison de la tour, Vallaurie
    2014/15 Résidence itinérante sur la Tunisie (Tunis, Sfax, Sousse...)
    2013 Workshop Institut supérieur de la mode, Monastir, Tunisie
    Dans le cadre d‘un projet de coopération décentralisée, ministère des Affaires
    étrangères, Ville et Musée d’art et industrie de St-Etienne, Institut national du patrimoine de Tunisie.
    2009 La Fabrique, Andrézieux-Bouthéon
    2007 Lycée Edgar Faure, Morteau


    PERFORMANCES
    2015 Boutillis ou paralysie du sommeil et d’ailleurs, performance plastique et
    chorégraphique en collaboration avec Rochdi Belgasmi, danseur chorégraphe, Borj
    Kallel, Sfax, Tunisie
    2014 Trichos, performance plastique et chorégraphique avec Anne-Marie Pascoli,
    danseuse chorégraphe, dans le cadre de Label Soie, Musées Gadagne, Lyon
    Trichos, performance plastique et chorégraphique avec Anne-Marie Pascoli,
    danseuse chorégraphe, Musée d’Art et Industrie, Saint-Étienne

    CATALOGUES/LIVRE D’ARTISTE
    Retourner l’envers, Livre d’artiste, 2018
    La fissure des intimités, Pavillon de Vendôme et musée de la Tapisserie, Aix-enProvence, 2018
    Tresses 13, Editions Lyric 21/Nonpareilles
    Sacré Blanc !, Musée de la Tapisserie, Angers, 2012
    Blanche est la couleur, Passage de Retz, Paris, 2012
    Laboratoire # 2, La Serre, Saint-Étienne et Galerie Area, Paris, 2011
    Et si la guirlande de Julie était en laine, Yves Sabourin, Editions du Patrimoine, CMN,
    2010
    Habits, Habillages de Claudine Guilhot, coll. « arts visuels » Ed Scérén, 2009
    A la frontière du vêtement, Musée des tissus en Résonance avec la Biennale d’art
    contemporain de
    Lyon, 2007.
    Les Doigts d’art, Salins-les-Bains, 2004.


    AUTRES PRODUCTIONS
    • Culture à l’Hôpital
    De septembre 2009 à juin 2010, hôpital de jour, musée de Bourgoin-Jallieu.
    Le kimono paysage et la tenue urban-sky. Présentation des pièces au musée
    • Design textile
    2010 Ornements pour une relation. Prototype de vêtements pour soignants
    • Spectacle vivant
    - Scénographies et décors
    2004 L’épidémie bleue de Christian Pageault, RLC Spectacles
    2003 La Route des arts, Conseil général du Jura
    1994 L’assemblée des femmes d’Aristophane, Troupe de la Frat,
    Saint-Claude
    - Costume et interventions graphiques en direct
    2016 Le secret de Berthe, Ferme du Vinatier. Avec Sébastien Égleme,
    Alain Sallet et Benoit Vaorick
    Diffusion et résidence
    Le secret de Berthe, Ferme du Vinatier, Bron (2016), La Fabrique,
    Andrézieux-Bouthéon (2017), Le Fil, Saint-Étienne (2017)
    • Participation graphique à des vidéos
    1994 Wie weit ists noch bis Prag ? (A combien sommes-nous de Prague ?) d’André
    Weckmann.
    Réalisateur Renaud Saint-Pierre, production France 3 Alsace
    1993 Aanfiirhorlz de Gaston Jung. Réalisateur Renaud Saint-Pierre, production France
    3 Alsace