Philippe Chitarrini

Philippe Chitarrini

  • Philippe Chitarrini

    Photo de l’œuvre

    marbre blanc Philippe Chitarrini Cube

    Memory Land

    Nom

    Philippe Chitarrini

    Année(s) de résidence au Cube

    2013-2014

    Repères biographiques

    Artiste plasticien né en 1969 – Maîtrise d'arts plastiques, université Aix-Marseille
    Maîtrise d'histoire de l'art – Enseignant en Pratique et Histoire de l'art. Artiste visuel à la Galerie MARTAGON à Malaucène (Vaucluse)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - philippe.chitarrini.over-blog.com

    L’intention

    « Curieux des sciences qui définissent l'humanité », Philippe Chitarrini étudie depuis 2002 les traces laissées par l'homme dans son milieu. Son travail sur l'empreinte digitale lui permet de « s'intéresser à l'homme dans ce qu'il a de plus singulier, et d'aborder ainsi les thématiques de l'identité, de la mémoire et de la perte ». Cette démarche est repérée par le Cube qui a choisi de s'impliquer dans les événements culturels relatifs à la commémoration du centenaire de la guerre 14-18, en permettant à des artistes de créer et s'exprimer sur ce sujet mémoriel.

    La création, en 2 temps

    " L’empreinte se révèle être un entre-deux ; une trace, un résidu de matière organique laissé par un corps qui s’est absenté. Et cette trace, visible, à peine visible ou parfois même invisible, est constituée d’une accumulation de petits grains de matière qui, réunis, créent un ensemble de motifs aux formes variées et inattendues. Entre macrocosme et microcosme, le doute subsiste et se renforce lorsque ces motifs sont agrandis ou décontextualisés ".
    Dans un premier temps, Philippe Chitarrini, après une longue série de croquis, puis la réalisation de plusieurs maquettes, imagine une sorte de mémorial baptisé "Colonne organique", colonne d'apparence abstraite qui n'est autre que l'approche mémorielle d'un artiste à l'occasion de la commémoration de la première guerre mondiale, une représentation de l’empreinte d’un soldat anonyme, qui réduite à une abstraction, devient l’empreinte de tous les soldats. Le Cube met en relation l’artiste avec une entreprise locale Valaurie Métal Soudure, qui offre sa collaboration, et permet la réalisation d’une colonne métallique de section carrée, éclairée de l’intérieur, de 4 mètres de hauteur, laquée de blanc et évidée au laser pour laisser apparaître par découpes le motif du fragment d’empreinte digitale.
    Puis, dans un deuxième temps, la municipalité de Valaurie soumet à Philippe Chitarrini son projet d’aménagement d’un parcours reliant l’emplacement où allait être installée la “Colonne organique” à la partie haute du village où se trouve le Cube. Il décide alors de faire évoluer son projet de départ en ponctuant ce cheminement escarpé de deux autres sculptures. Au même moment, le directeur de la marbrerie Sportiello, contacté par Le Cube, se joint à ce nouveau projet apportant matière première et savoir-faire. En une année, trois pièces monumentales sont sorties de ses ateliers (deux en marbre de Carrare blanc massif et une en granit noir). Une première, gigantesque “Monolithe organique” de trois mètres de hauteur en marbre de Carrare blanc, dont la face principale a été gravée en bas-relief du motif d’un fragment de l’empreinte digitale d’Orlan, artiste plasticienne française. Puis durant l’hiver 2013-2014, deux autres pièces pour Valaurie : “Hybride ADN”, fragment d’empreinte digitale démesurément agrandi sur une structure géométrique abstraite ; "Monolithe noir", conçu comme un miroir qui ne restitue que les silhouettes des personnes qui se présentent devant, il fonctionne comme un entre-deux.

    La restitution

    Le “Monolithe organique” a été présenté au festival international d’art contemporain “Marseille 2013”, sur une invitation de Leïla Voight, où Orlan était l’invitée d’honneur.
    "Hybride ADN", pièce modulable, à géométrie variable, a été tout d’abord exposée sous sa forme “Triple hélice” au Centre d’Art Contemporain de Saint-Restitut à l’occasion de l’exposition “Avoir 10+1” au printemps 2014, avant d’être installée définitivement à Valaurie sous sa forme “Simple hélice”.
    La “Colonne organique”, le “Monolithe noir” et “l’Hybride ADN/simple hélice” installés dans Valaurie forment un tout indissociable, sur un parcours baptisé Memory Land, en hommage aux soldats morts durant la première Guerre Mondiale. En démarrant du bas de la pente, la “Colonne organique” évoque tout d’abord une perte, le “Monolithe noir” une présence indéfinie et enfin “l’Hybride ADN” une possible renaissance. « Memory Land est une ascension vers la vie, cristallisée dans le marbre de l’hélice d’ADN, qui passe par un questionnement sur nos origines et une quête de notre propre identité ».
    Les œuvres, contextualisées dans l’ensemble du travail de Philippe Chitarrini, maquettes, dessins, peintures, ont été des pièces maîtresses dans l’exposition « Empreinte et mémoire 2 regards sur la guerre de 14-18 » du 13 septembre au 26 octobre 2014.

    La diffusion

    L’ensemble en résidence est relaté dans un livre qui a ouvert la « collection du Cube » coéditée avec les Editions Marie Delarbre de Taulignan

    Les partenaires

    VMS à Valaurie
    Marbrerie Sportiello

    Travaux récents

    Expositions

    • 2013 : Particules élémentaires - Une histoire d'espace et de temps, Galerie Martagon, Malaucène, France
    • 2012 : Métamorphoses, Nuit des musées, Ste-Cécile, France
    • 2012 : GP6, Printemps de l'art contemporain, Vip Art Galerie, Marseille
    • 2012 : Art on Paper, Bruxelles, Belgique
    • 2012 : Résidence au Cube de Valaurie (sculpture : commande publique),
    • 2011 : L'ange de la connaissance, Gréasque, France
    • 2011 : Installation in situ Vision figée, Parc naturel des Gorges de l'Ardèche
    • 2010 : Supervues, représente le CAC St-Restitut, Hôtel Burrhus,Vaison-la-Romaine, France 2010 :
    • 2010 : GP5, Vip Art Galerie, Marseille, France 2009 :
    • 2009 : GP4, Vip Art Galerie, Marseille, France
    • 2014 : Formats Raisin, Espace d'art contemporain Vallès, St-Martin d'Hères, France
    • 2014 : Avoir 10+1, Centre d'art Contemporain, St-Restitut, France
    • 2013 : Formats raisin, partie 1 et 2, Galerie Martagon, Malaucène, France
    • 2013 : Les Nouveaux Collectionneurs, Galerie CG13, Aix-en-Provence, France
    • 2013 : Organique, Vicenza, Italie
    • 2013 : a-part, Festival international d'art contemporain Alpilles Provence, St-Rémy-de- Provence, France
    • 2013 : Synchronies, organisée par la Galerie du Platane, Institut St-Félix d'Alzon, Beaucaire, France
    • 2012 : Art Paris Art Fair avec la Vip Art Galerie, Paris, France
    • 2012 : Exposition collective, Galerie Kamila Régent, Saignon-en-Lubéron, France
    • 2013 : PAC, Printemps de l'art contemporain, Espace Culture, Marseille,
    • 2012 : Inventaire, Galerie Hang'Art, Grenoble, France Art Gent
    • 2012 : Art Fair avec la Vip Art Galerie, Gand, Belgique
    • 2011 : Exposition commune, Galerie of Marseille, Marseille, France
    • 2011 : Art Paris Art Fair, Grand Palais, avec la Vip Art Galerie, Paris, France
    • 2011 : Christmas Art Fair, Marseille, France
    • 2010 : Exposition avec Frédéric Clavère, Galerie Bonneau-Samames, Marseille, France
    • 2010 : Chic Dessin, Paris, France
    • 2010 : La mort et la dérision, Aix-en-Provence, France
  • Philippe Chitarrini (sep-oct. 2014)

    du 13 septembre au 26 octobre 2014 à la Maison de la tour Valaurie

    Philippe Chitarrini, plasticien

    exposition "Empreinte et mémoire, 2 regards sur la guerre de 14-18
    « Memory land » installation permanente à Valaurie Photo

    Exposition
    Ouvrage
    Installation permanente
    Ateliers

    Philippe ChitarriniPhilippe Chitarrini étudie depuis 2002 les traces laissées par l'homme dans son milieu, notamment en travaillant sur l'empreinte digitale, et abordant par là même les thématiques de l'identité, de la mémoire et de la perte. De son côté, le Cube décide de s'impliquer dans les événements culturels relatifs à la commémoration du centenaire de la guerre 14-18, en permettant à des artistes de créer et s'exprimer sur ce sujet mémoriel.
    Philippe Chitarrini y répond en créant lors de sa résidence en 2012 la maquette d'une «colonne organique », colonne métallique laquée blanc, évidée au laser, représentation en 3D de l'empreinte digitale d'un soldat de la guerre 1914-1918. La mise en relation avec l'entreprise VMS (Valaurie Métal Soudure) lui permet de voir ériger cette colonne en vraie grandeur (hauteur 4 m) au début de l'été 2014 à Valaurie.
    En 2013, dans la continuité de la résidence, la municipalité de Valaurie soumet à l'artiste un projet d'aménagement d'un parcours, reliant l'emplacement où allait être installée la "Colonne organique" à l'entrée du village, à la partie haute du village où se trouve le Cube. Philippe Chitarrini choisit alors de faire évoluer son projet de départ en ponctuant ce cheminement escarpé de deux autres sculptures. La mise en relation avec une deuxième entreprise, la marbrerie Sportiello à Chateauneuf/Rhône, permet leurs réalisations en marbre de carrare : « l'Hybride ADN » (marbre blanc dimension) et « le Monolithe noir » (marbre noir dimension). Les trois sculptures sont rassemblées dans une œuvre monumentale « Memory land », inaugurée le 19 septembre 2014, entrée grâce à un don par l'artiste dans le patrimoine artistique de Valaurie.
    L'exposition "Empreinte et mémoire, 2 regards sur la guerre de 1914-1918" à la Maison de la Tour a contextualisé la création de résidence dans l'ensemble de la production de l'artiste et montré les maquettes des sculptures de « Memory land ».
    L'ensemble en résidence est relaté dans un livre qui a ouvert la « collection du Cube » coéditée avec les Editions Marie Delarbre de Taulignan.
    L'artiste a animé des ateliers autour de la mémoire avec des lycéens.

    Pour en savoir plus sur Philippe Chitarrini
  • Quatre artistes résidents du Cube exposent aux jardins du "Moulin de Valaurie"

    Quatre artistes résidents du Cube exposent aux jardins du "Moulin de Valaurie"

    La présentation des oeuvres de Philippe Chitarrini, d'Elfi Extertier, de Stéphanie Lehu et d'Emilie Losch a eu lieu le jeudi 16 février, au moulin de Valaurie, en présence d'élus, des artistes et des entrepreneurs associés aux créations. 

    Moulin Valaurie expo 2017 1

    Moulin Valaurie expo 2017 2Vous pouvez librement vous promener dans les jardins du Moulin pour admirer ces œuvres. 

    L’Hôtel et Restaurant Le Moulin de Valaurie - Le Foulon, 26230 Valaurie - 
Site : www.lemoulindevalaurie.com
logo-twitterbande logos bas MdT 2017 logo-facebook